Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Les actions d'aujourd'hui sont porteuses d'un avenir meilleur, a déclaré le vice-président Šefčovič à SciencesPo

Vice-président Šefčovič à SciencesPo

Grâce aux mesures décisives prises par l'UE pour s'attaquer non seulement aux symptômes de la crise économique, mais aussi à ses causes sous-jacentes, l'Europe est aujourd'hui bien mieux armée pour affronter d'autres crises à l'avenir, a déclaré lundi Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission.

S'adressant aux étudiants de la prestigieuse université française SciencesPo, M. Šefčovič a expliqué que l'avenir de l'Europe dépendait de sa capacité à tirer des leçons des erreurs du passé et à faire en sorte qu'elles ne se reproduisent plus.

Grâce notamment à la volonté des pays de l'UE de travailler de concert sur les questions de gouvernance économique et de réglementation financière, qui sont des domaines dans lesquels ils avaient l'habitude d'intervenir de manière indépendante les uns des autres, l'Europe est aujourd'hui beaucoup plus forte, a ajouté le vice-président.

«Lorsqu'il le faut, l'Europe est capable de prendre des décisions difficiles, dans l'intérêt non seulement des citoyens d'un pays mais aussi des 500 millions de personnes vivant dans l'UE» a-t-il indiqué. «Le redressement économique de l'Europe viendra peut-être, après tout, de la crise, moteur de changement, de réforme et de croissance. En d'autres termes, le présent est porteur d'un avenir bien meilleur».

Discours: «L’avenir de l’UE: entre crises et mutations»

Dernière mise à jour : 01/03/2013 |  Haut de la page