L'Irlande prend la présidence de l'UE avec un agenda bien chargé

Group photo - First meeting of the Irish Presidency and EC college

L'Irlande a pris la présidence tournante de l'Union européenne le 1er janvier 2013. Elle sera confrontée à plusieurs dossiers complexes au cours des six prochains mois, dont la recherche d'un accord sur le prochain budget de l'UE (le cadre financier pluriannuel).

Avec les autres commissaires, le vice-président Maroš Šefčovič a rencontré la semaine dernière à Dublin les principaux ministres irlandais qui superviseront les travaux de la présidence, dont Lucinda Creighton, ministre chargée des affaires européennes, qui présidera les réunions mensuelles du Conseil Affaires générales, auxquelles M. Šefčovič assiste au nom de la Commission.

«C'est déjà la septième fois que l'Irlande assume la présidence de l'UE», a rappelé M. Šefčovič. «L'expérience ainsi acquise constituera un atout certain, d'autant plus que des dossiers importants sont au programme: le cadre financier pluriannuel, la lutte contre le chômage des jeunes, le renforcement du marché unique, la nouvelle union bancaire et le futur accord de libre-échange avec les États-Unis.»

«Il est important que 2013 soit l'année de la reprise économique, que nous progressions sur la voie d'une union économique et monétaire approfondie, et que nous rétablissions la confiance dans le processus décisionnel européen. Ayant eu l'occasion de m'entretenir avec mes collègues irlandais à Dublin, je suis convaincu qu'ils sont bien préparés et extrêmement motivés à cet égard!»

Le programme de la présidence irlandaise est à l'ordre du jour de la séance plénière du Parlement européen, qui aura lieu mercredi à Strasbourg. M. Šefčovič prendra la parole à cette occasion.

Dernière mise à jour : 22/10/2014 |  Haut de la page