Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Les meilleures administrations publiques européennes mises à l'honneur

EPSA logo

Le vendredi 25 janvier, Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne, a lancé à Bruxelles l'édition 2013 du prix récompensant les administrations publiques les plus innovantes et performantes d'Europe.

Dans son discours lors de la cérémonie de lancement du prix du secteur public européen 2013, organisé par l'Institut européen d'administration publique avec le soutien de la direction générale des ressources humaines de la Commission européenne, M. Šefčovič a souligné que partout en Europe, les gouvernements avaient contraint le secteur public à réduire ses coûts, à réaliser des gains d'efficacité et à encourager une utilisation plus efficace des ressources.

Il a déclaré: «Ces circonstances difficiles ont néanmoins débouché sur des initiatives extraordinairement créatives […]. Il ne s'agit pas, pour les administrations publiques, d'être moins actives pour compenser ces réductions. Leur rôle demeure en effet tout aussi essentiel si nous voulons créer les conditions favorables à une croissance durable. À l'heure où la demande de services publics de qualité est plus importante que jamais, seul un secteur public efficace et dynamique sera capable de relever ce défi».

M. Šefčovič a attiré l'attention sur un certain nombre de mesures déjà mises en place par la Commission, qui est elle aussi fortement encouragée à réduire ses coûts et à utiliser ses ressources plus efficacement. Elle met notamment en place des agences exécutives dont le personnel spécialisé veille à la mise en œuvre des règles de l'UE, ce qui réduit la charge pesant sur le personnel de la Commission. «Les agences exécutives permettent non seulement d'améliorer la gestion des programmes de l'UE mais aussi d'atteindre cet objectif à moindre coût», a-t-il déclaré.

Le prix du secteur public européen, dont c'est la troisième édition, vise à illustrer les méthodes innovantes adoptées par les administrations publiques pour réduire les coûts sans pour autant réduire leur action. Toutes les administrations publiques, au niveau local, national ou européen, peuvent y participer.

Pour en savoir plus, consulter le site d'EPSA.

Discours: Des solutions créatives en période de crise 

Dernière mise à jour : 01/02/2013 |  Haut de la page