Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Membre de la Commission européenne - Maroš Sefcovic - Relations interinstitutionnelles et administration

Une fonction publique européenne adaptée au XXIe siècle

V-P Šefčovič

Le vice-président Maroš Šefčovič a loué jeudi la fonction publique européenne, soulignant le travail remarquable du personnel de la Commission et défendant ses propositions de réforme. 

Dans le discours qu'il a prononcé lors d'un petit-déjeuner d'information organisé par l'European Policy Centrer, il a tenté de faire voler en éclats certains des mythes entourant les fonctionnaires européens. Peu de personnes savent, par exemple, que seulement 56 000 fonctionnaires travaillent pour l'Union européenne, dont 30 000 pour la Commission, ce qui est inférieur au nombre de fonctionnaires de certaines administrations nationales. 

Le vice-président a également souligné le faible coût de la fonction publique européenne: le budget de l'UE coûte à chaque Européen moins de 70 centimes par jour et les dépenses administratives ne représentent que 6 % du budget. La plupart des fonds européens ne servent pas à financer les institutions: ils sont consacrés aux citoyens, aux régions, aux agriculteurs et aux entreprises dans toute l'Union européenne. 

En tant que commissaire chargé de l'administration, Maroš Šefčovič a également mené les négociations avec le personnel et les syndicats sur la réforme de la fonction publique de l'UE, dans le droit fil des coupes prévues dans de nombreuses administrations nationales pour faire face à la crise. Il a proposé de réduire les effectifs de 5 % tout en allongeant la durée hebdomadaire du travail et l'âge de départ à la retraite, ce qui devrait permettre d'économiser un milliard d'euros. Il a toutefois mis en garde contre toute réduction supplémentaire, qui mettrait en péril la capacité de la fonction publique européenne à mener à bien ses actions. «La réduction de 5 % du personnel permettra d'économiser environ un milliard d'euros; pas besoin d'être un génie en maths pour savoir de combien il faudrait réduire encore les effectifs pour atteindre 5 milliards d'euros d'économies».

Speech: "A European civil service fit for the 21st century"

Dernière mise à jour : 23/01/2013 |  Haut de la page