Chemin de navigation

Justice, droits fondamentaux, citoyenneté

Actualités

Pas d’actualité dans «Justice» ce mois-ci
Pas d’actualité dans «Droits fondamentaux» ce mois-ci
Pas d’actualités dans « citoyenneté » ce mois-ci
Pas d’actualité pour le moment
Pas d’actualité pour le moment ce mois-ci

22/02/2013 - Débat avec des citoyens de Coimbra

Aujourd'hui, la vice-présidente Viviane Reding se trouve à Coimbra, au Portugal, pour dialoguer avec plus de 400 citoyens et écouter leurs attentes concernant l'avenir de l'Union européenne. Les débats alimenteront le prochain rapport sur la citoyenneté 2013 et accompagneront les travaux sur les propositions de la Commission tendant à modifier le traité afin de construire une Union européenne plus forte pour l'avenir.

La vice-présidente Viviane Reding a déclaré: "Un tel dialogue ouvert est encore plus important dans un pays comme le Portugal, où les citoyens ont consenti d'énormes sacrifices pour que les générations futures ne paient pas les erreurs de leurs aînés."

En savoir plus

14/02/2013 - "Moi, Viviane Reding, je m'élève contre la violence"

La vice-présidente Viviane Reding a apporté son soutien à la campagne One Billion Rising et a annoncé que la Commission lancerait en mars de nouvelles activités visant à défendre les droits des femmes victimes de violences.

En savoir plus

12/02/2013 - Le rapport général sur l'activité de l'Union européenne 2012 est disponible en ligne

La Commission européenne a publié aujourd'hui le Rapport général sur l'activité de l'Union européenne 2012 qui présente les mesures prises pour faire face à tous les défis de l'année écoulée. Tout au long de l'année 2012, l'UE et le monde ont été confrontés à une série de défis qui ont exigé des réponses immédiates et durables: de la lutte contre la crise économique à la promotion de la démocratie, de la stabilité et de la prospérité dans le voisinage de l'Union et dans d'autres régions du monde.

En savoir plus

05/02/2013 - La Commission prend des mesures pour renforcer la protection de l'euro

Depuis son introduction en 2002, la contrefaçon de l'euro a causé un préjudice financier représentant au moins 500 millions d'euros. Pour protéger l'euro et les autres devises de l'UE de la contrefaçon, la vice-présidente Viviane Reding et le commissaire Algirdas Semeta ont proposé aujourd'hui de nouvelles mesures pénales. Parmi celles-ci figurent le renforcement des enquêtes transfrontières et l'introduction de sanctions minimales, y compris des peines de prison, pour les infractions les plus graves.

En savoir plus