This site has been archived on (2014/07/22)
22/07/14

Chemin de navigation

Justice, droits fondamentaux, citoyenneté

Journée européenne de la protection des données

Viviane Reding and Irish Justice Minister Shatter

Un an après la proposition de la Commission de réformer en profondeur les règles de l'UE relatives à la protection des données, les négociations progressent rapidement. En cette journée européenne de la protection des données 2013, des progrès considérables ont été réalisés pour adapter les règles de protection des données au XXIe siècle.

Des ministres de la justice européens ont mené des discussions approfondies sur la réforme au début de l'année 2013, et le 8 janvier, des rapporteurs du Parlement européen ont exprimé leur soutien total en faveur d'"un cadre homogène et robuste en matière de protection des données, avec des droits solides et opposables pour les personnes".

Des règles solides, fiables et appliquées de manière homogène permettront de rendre le traitement des données plus sûr et moins cher et de renforcer la confiance des personne, ce qui à son tour sera un moteur de croissance. La confiance des citoyens est nécessaire pour faire prospérer l'économie numérique, et pour cela ils ne doivent pas avoir peur de fournir des informations personnelles en ligne.

"Une réglementation uniforme et moderne pour la protection des données dans l'Union européenne, c'est précisément ce dont nous avons besoin pour renforcer la confiance et contribuer à la croissance dans le marché unique du numérique", a déclaré la vice-présidente Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la justice. Elle a exprimé l'espoir que ce soit chose faite d'ici la Journée de la protection des données de l'an prochain.

Le Parlement européen et les ministres se réunissant lors du Conseil de l'UE poursuivront leurs discussions au cours des mois à venir sous la présidence irlandaise de l'UE.