Chemin de navigation

Le renouveau de l'Europe – Le président Barroso lors de la Journée de l'Europe

© EU

À l'occasion de la Journée de l'Europe, qui marque le 62e anniversaire de la déclaration Schuman et le début de l'intégration européenne, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a participé au WDR Europaforum 2012, un événement annuel qui réunit pour la 15e fois cette année des personnalités européennes de premier plan pour discuter des principales questions d'actualité liées à l'Europe.

Ensuite, il a parlé des valeurs européennes lors d'un événement festif du Parti populaire européen. Dans l'après-midi, le président a assisté à la Conférence sur l'état de l'Union à Florence, en Italie. Dans le discours qu'il a prononcé à l'issue du premier jour de l'événement, il a déclaré: "À une époque où l'on parle tant, en Europe et ailleurs, du soi-disant déclin de l'Europe, c'est l'endroit approprié pour nous rappeler que le déclin et le renouveau sont deux des sujets les plus importants et les plus liés de notre culture et de notre histoire en Europe. Et l'Union européenne est toujours parvenue à faire face aux crises et à en sortir plus forte et plus unie."

Le Président a poursuivi en ces termes: "Nous pilotons la sortie de crise tout en créant une économie de marché durable, inclusive, équitable et compétitive pour l'Europe du XXIe siècle. La Commission a anticipé toutes les questions qui ont dominé l'agenda européen au cours des deux dernières années, qu'il s'agisse de l'amélioration de la gouvernance économique, de la régulation des marchés financiers, de la surveillance des politiques budgétaires, de la stratégie Europe 2020 pour la croissance et l'emploi ou de nos propositions pour 2014-2020."

Il a conclu en énonçant les principales sources concrètes qui sont susceptibles de relancer la croissance en Europe, à savoir l'achèvement du marché unique, le fait de tirer pleinement parti des échanges mondiaux (au lieu de céder à la tentation de fermer les portes) et la mise en place d'investissements ciblés, notamment par l'intermédiaire du mécanisme pour l'interconnexion en Europe ou des emprunts obligataires pour le financement de projets, que la Commission a proposés. Il a appelé les États membres et tous les principaux partenaires européens à combler rapidement l'écart de mise en œuvre afin de libérer tout le potentiel des initiatives qui ont été proposées.

Voir la vidéo de la conférence sur l'état de l'Union à Florence

Lire le discours complet de la conférence sur l'état de l'Union

Voir la vidéo de l'interview du président Barroso à Florence

Voir la vidéo du WDR Europaforum