Chemin de navigation

Le président Barroso : « Les rapports entre la Norvège et l’UE ne sont pas bons, ils sont excellents ! »

President Barroso welcomed the Norwegian Prime Minister Erna Solberg © EU

Le président Barroso accueillait mardi Erna Solberg, première ministre norvégienne, lors de sa première visite à Bruxelles dans l’exercice de ses nouvelles fonctions. Le président a souligné que les rapports entre l’UE et la Norvège étaient solides et de grande importance pour chacune des deux parties.

Au cours de leur rencontre, le président Barroso et la première ministre Solberg ont discuté de la coopération entre l’UE et la Norvège, principalement fondée sur l’Espace économique européen (EEE) et les accords de Schengen.

« Je salue aujourd’hui l’intention du nouveau gouvernement de Norvège de poursuivre une politique européenne encore plus active, principalement grâce à l’accord de l’EEE, et je me réjouis d’œuvrer à cette fin aux côtés de la première ministre et de son équipe. »

Il a ajouté : « L’annonce par le gouvernement de lever la réserve de la Norvège quant à l’introduction de la troisième directive postale dans l’accord de l’EEE est un signe encourageant. Nous espérons continuer à recevoir ce genre de bonnes nouvelles à l’avenir. »

D’autres points, comme les relations commerciales bilatérales, un nouvel accord multilatéral sur la pêche au maquereau, ou encore l’énergie, étaient aussi à l’ordre du jour. Concernant l’énergie, le président a déclaré : « Une part substantielle de l’approvisionnement énergétique de l’UE vient de Norvège, et cet approvisionnement nous est mutuellement bénéfique et est sécurisé. Un élargissement de cette coopération ouverte, fiable et transparente est dans notre intérêt commun. Avoir la Norvège pour partenaire énergétique – un partenaire fiable pour l’Union européenne – est très important pour nous. Aujourd’hui, j’ai eu une discussion formelle avec la première ministre quant à quelle pourrait être notre future politique climatique. Nous avons échangé nos points de vue sur ce qui pourrait se produire en matière d’énergies renouvelables et quant aux possibles interconnexions entre la Norvège et l’Union européenne. »

Le président Barroso a également remercié la Norvège pour ses contributions à l’UE et son soutien sur des questions globales comme les migrations. Il a conclu la rencontre en déclarant : « les rapports entre la Norvège et l’Union européenne ne sont pas bons, ils sont excellents ! ».

Lire la déclaration dans son intégralité

Visionner la vidéo