Chemin de navigation

Le président Barroso rend hommage à Nelson Mandela lors du 6e sommet Afrique du Sud-UE

© EU

Le président Barroso a assisté jeudi au 6e sommet Afrique du Sud-UE qui s'est déroulé à l'occasion de la Journée internationale de Nelson Mandela. Aux côtés du président du Conseil européen Herman Van Rompuy, le président Barroso a rendu hommage à l'héritage de Nelson Mandela en se joignant à l'ONG «Stop Hunger now» à Freedom Park (Pretoria) pour distribuer de la nourriture à des personnes démunies.

En marge du sommet, le président s'est joint à une initiative bénévole organisée par l'ONG Stop Hunger Now dans le cadre de la Journée de Nelson Mandela.

"Nous vous sommes extrêmement reconnaissants d'avoir organisé ce sommet avec l'Union européenne précisément lors de la journée de Nelson Mandela. Nous considérons cela comme un geste d'amitié envers l'Union européenne. C'est un privilège pour nous d'être ici aujourd'hui avec vous pour partager ce moment. Madiba est très aimé du peuple sud-africain et du monde entier. Par ses paroles, ses actes, sa vision et son courage, il transcende la vie et la mort et gagne une place parmi les grandes personnalités de l'humanité. Plus que jamais nos pensées vont vers lui, sa famille et tous les Sud-Africains", a déclaré le président jeudi à Pretoria.

Le président a de nouveau rendu hommage à Nelson Mandela vendredi dans le discours qu'il a prononcé à l'Université du Cap et lors d'une visite à Robben Island.

Le 6e sommet Afrique du Sud-UE a été l'occasion de renforcer les liens stratégiques entre l'UE et l'Afrique du Sud et d'aborder la création d'emplois, les investissements dans la croissance économique et les compétences. "C'est exactement ce qui nous a amenés ici aujourd'hui: nous engager mutuellement de manière franche et selon les mêmes principes et valeurs: les principes de la démocratie, de la primauté du droit, du développement inclusif, de la résolution pacifique des conflits et du soutien en faveur du système multilatéral", a déclaré le président.

La croissance et l'emploi sont les grandes priorités du partenariat UE-Afrique du Sud. Le président Barroso a précisé qu'il fallait intensifier les efforts pour lutter contre le chômage des jeunes: "En Europe, nous pouvons nous montrer plus positifs qu'il y a un an en raison de la reprise économique actuelle. Mais nous devons encore intensifier nos efforts pour lutter contre le fléau du chômage des jeunes. L'Afrique du Sud s'emploie également à promouvoir la croissance et l'emploi, à diversifier son économie et à s'assurer que son développement est inclusif et ne laisse personne au bord du chemin. Le fait de travailler davantage ensemble pour relever ces défis peut bénéficier à nos deux régions."

L'UE est le principal partenaire commercial de l'Afrique du Sud, ainsi que son premier investisseur étranger. La Commission espère conclure prochainement l'accord de partenariat économique avec la Communauté de développement de l'Afrique australe (APE-CDAA). "Le commerce est un moteur puissant pour stimuler nos économies et développer le commerce et les investissements étrangers. Éviter le protectionnisme et favoriser un climat positif dans les affaires est essentiel pour créer des emplois et développer la prospérité", a souligné le président Barroso.

Les dirigeants ont également évoqué l'énergie comme source de croissance et ont signé l'accord de coopération Afrique du Sud-EURATOM sur les questions de sûreté nucléaire.

Un certain nombre d'autres questions importantes ont aussi été abordées, en particulier le partenariat stratégique Afrique du Sud-UE, des sujets clés en matière de paix et de sécurité en Afrique et dans d'autres régions du monde, mais aussi la gouvernance mondiale, le changement climatique, le commerce et le développement. Les relations générales entre l'Afrique et l'Europe, telles que définies dans la stratégie conjointe Afrique-UE, ont également été abordées.

Enfin, le président Barroso a rencontré vendredi au Cap l'archevêque Desmond Tutu. Ils ont discuté de la situation en Europe et en Afrique du Sud et des enjeux mondiaux, en particulier la lutte contre la pauvreté, le développement humain et l'autonomisation des femmes. Le président Barroso a salué le rôle de l'archevêque Desmond Tutu en Afrique du Sud en tant qu'autorité religieuse et civique. L'archevêque Desmond Tutu a remercié l'UE pour son action et son rôle en faveur de la promotion de la paix et du développement dans le monde entier.

Déclaration à l'issue du sommet

Vidéo: le sommet

Vidéo: célébration de la Journée de Nelson Mandela

Discours à l'Université du Cap