Chemin de navigation

En prévision de la prochaine session du Conseil, le Président Barroso rencontre le chancelier autrichien Werner Faymann

President Barroso and Minister-President of Saxony-Anhalt

Le président Barroso a rencontré aujourd'hui le chancelier autrichien Werner Faymann à Vienne pour discuter des préparatifs du Conseil européen de juin, de la situation économique et des réformes qui sont en cours en Europe. Ils ont également parlé des inondations qui sont survenues récemment en Autriche.

"Une réunion ne suffira pas à elle seule à résoudre les problèmes de l'Europe, mais nous pouvons prendre plusieurs décisions qui auront une incidence sur la vie des citoyens et qui amélioreront nos perspectives de confiance, d'un retour à des temps meilleurs", a déclaré le président.

La Commission mobilise tous les instruments visant à soutenir les États membres dans la lutte contre le chômage des jeunes. "J'espère que lors du prochain Conseil européen, les chefs d'État et de gouvernement seront en mesure de traduire les engagements pris en actions déterminées. Il est temps de créer un consensus européen sur les moyens pratiques de résoudre la crise", a ajouté le président.

Le président Barroso a appelé à mettre en œuvre la garantie pour la jeunesse au niveau national et a souligné qu'en Autriche la garantie pour la jeunesse était un exemple en matière de formation des jeunes. Dans le cadre de la contribution à la réunion du Conseil européen de la semaine prochaine, la Commission a fait des propositions visant à mobiliser de façon anticipée 6 milliards d'euros au titre de l'initiative pour l'emploi des jeunes et à concentrer l'ensemble de ce financement sur les deux premières années, de 2014 à 2016.

Concernant le financement de l'économie, le président a souligné la nécessité pour les PME d'avoir accès au financement. "Dans beaucoup de nos États membres, il existe un vrai problème dans ce domaine. C'est pourquoi, en collaboration avec la Banque européenne d'investissement, nous avons achevé quelques propositions dont les ministres des finances discuteront demain (et qui je l'espère seront approuvées lors du prochain Conseil européen) et qui visent à combiner les instruments dont nous disposons au niveau européen avec d'autres ressources au niveau national", a-t-il déclaré.

Le président Barroso a souligné la nécessité de parvenir à un consensus européen sur les moyens pratiques de résoudre la crise et de rétablir une croissance durable et a appelé à plus de confiance: "L'une des difficultés auxquelles nous faisons face aujourd'hui en Europe, c'est le manque de confiance. (...) Les investisseurs ne se sentent pas en confiance pour investir, les consommateurs ne se sentent pas en confiance pour consommer".

Les inondations qui ont touché l'Autriche récemment ont également été abordées lors de la réunion et le président a exprimé la solidarité de la Commission en saluant les efforts que les services locaux et nationaux ont déployés et s'est dit prêt à apporter de l'aide par l'intermédiaire du Fonds de solidarité.

Read the speech

Watch the video