Chemin de navigation

Réaction suite à l'adoption de nouveaux amendements constitutionnels par le Parlement hongrois

© EU

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, et Thorbjørn Jagland, secrétaire général du Conseil de l'Europe, ont réagi à l'adoption par le Parlement hongrois du quatrième amendement de la constitution hongroise.

Ils ont noté que les amendements soulèvent les inquiétudes du Conseil de l'Europe (Commission de Venise) et de la Commission européenne en ce qui concerne le principe de la primauté du droit, la législation européenne et les normes du Conseil de l'Europe. Des experts des deux institutions vont désormais procéder à une évaluation détaillée de ces nouvelles évolutions de la Constitution.

Le président Barroso et le secrétaire général Jagland ont également pris acte du plein engagement des autorités hongroises en faveur des normes et des valeurs européennes, comme l'a confirmé le premier ministre Orbán dans son courrier du mois de mars. Ils attendent désormais que les autorités hongroises nouent des relations bilatérales avec les institutions européennes afin de répondre à toute préoccupation.