Chemin de navigation

Le président Barroso écrit au Conseil européen au sujet de la contribution du commerce à la croissance et à l'emploi

© EU

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a écrit à ses collègues du Conseil européen en prévision de leur réunion de cette semaine pour souligner le rôle que le commerce peut jouer pour stimuler la croissance et l'emploi au sein de l'Union européenne.

Le président a joint à sa lettre un document détaillé qui résume la logique de la politique commerciale de l'UE et l'évolution de l'agenda sur le commerce, et définit les grandes orientations politiques dont l'Union européenne devrait tenir compte pour l'avenir.

"Le commerce est un levier essentiel de notre stratégie visant à stimuler la croissance et l'emploi dans l'Union européenne… À l'avenir, 90 % de la croissance mondiale devrait être générée en dehors de l'Europe", a déclaré le président. "Saisir les opportunités qu'offrent ces sources extérieures de croissance sera essentiel pour le dynamisme et la viabilité de notre économie."

Il a ajouté: "Ce qui est en jeu, ce n'est pas seulement la capacité à conserver ou à accroître les parts de marché, mais c’est aussi la capacité de l'UE à être concurrentielle, à attirer les investissements mondiaux et à s'intégrer aux chaînes de valeur mondiales, et à aider ses citoyens et ses entreprises à saisir les opportunités qui existent dans le monde entier."

Le président a poursuivi en ces termes: "S'il est dans notre intérêt stratégique à long terme de préserver et de renforcer le caractère central du système commercial multilatéral, dans le contexte actuel, nous devons aussi être plus proactifs dans nos relations bilatérales."

Il a cité comme exemple les accords historiques tels que l'accord de libre-échange UE-Corée et les négociations conclues avec Singapour. La Commission prévoit également de conclure prochainement des accords avec le Canada et l'Inde et entamera des négociations avec le Japon et les États-Unis. "Il convient de ne pas sous-estimer l'importance de ces partenaires stratégiques", a-t-il déclaré.

"Même si dans l'ensemble, l'Union européenne se porte bien en termes de commerce mondial, la situation au sein de l'UE diffère d'un État membre à l'autre et entre les secteurs et les régions. Nous devons aborder ces questions dans nos politiques économiques et structurelles, notamment dans le cadre des réformes en cours concernant la compétitivité. Et notre engagement en faveur de l'ouverture des marchés continuera d'être soutenu par notre capacité à agir contre les pratiques commerciales anticoncurrentielles, en ayant recours aux instruments appropriés."

Lire la lettre pdf - 130 KB [130 KB] Deutsch (de) English (en) português (pt)

Lire la contribution de la Commission au débat du Conseil européen de février sur le commerce, la croissance et l'emploi pdf - 764 KB [764 KB] Deutsch (de) English (en) português (pt)

Access both the President's letter and the brochure in other languages