Chemin de navigation

Débat avec des étudiants Erasmus sur le prix Nobel de la paix et l'avenir de l'Europe

Le président Barroso s'entretient avec des étudiants Erasmus à l'Université d'Oslo © UE

Mardi, le président Barroso a participé à un débat avec des étudiants Erasmus originaires de toute l'Europe. Le débat a porté sur quatre points: le prix Nobel de la paix pour l'Union européenne, la situation économique actuelle, les jeunes et l'avenir de l'Europe.

32 étudiants effectuant actuellement leur échange Erasmus ont participé au débat. Ils représentaient les 27 États membres de l'UE et cinq autres pays participant au programme Erasmus: la Suisse, la Croatie, l'Islande, la Norvège et la Turquie.

L'une des premières questions était de savoir si l'Union européenne méritait le prix Nobel. Le président Barroso a répondu que, même s'il était à la fois touché et honoré, il estimait que l'UE méritait ce prix car "l'Union européenne est le projet de coopération transnationale le plus réussi. Jamais dans l'histoire de l'humanité, avons-nous vu 27 pays décider librement de partager leur souveraineté, de mettre leurs capacités en commun autour des valeurs que sont la paix, la liberté et la démocratie".

Concernant la crise économique actuelle, les étudiants se sont dits préoccupés par les troubles sociaux découlant de la crise et par la montée des forces extrémistes et populistes dans certains pays européens. Le président Barroso a répondu que si l'UE n'était pas la cause de cette crise, elle jouait un rôle essentiel pour trouver des solutions, par exemple en soutenant une Union économique et monétaire et une supervision bancaire plus approfondies.

Les élèves s'intéressaient naturellement à l'avenir du programme Erasmus et aux moyens de lutter contre le taux élevé de chômage chez les jeunes. Le président Barroso leur a fait part d'une bonne nouvelle, à savoir qu'un accord a été conclu concernant le financement supplémentaire nécessaire pour 2013, et il a garanti aux étudiants que le programme occupait une place importante dans le budget de l'UE à long terme. En fait, la proposition de la Commission vise à étendre Erasmus, à la fois pour les étudiants universitaires et pour d'autres jeunes, notamment des entrepreneurs. Il a rappelé que la Commission est très préoccupée par les niveaux élevés de chômage des jeunes et prend de nombreuses mesures pour lutter contre ce phénomène, par exemple le paquet emploi jeunes adopté par la Commission la semaine dernière.

Le débat s'est conclu par plusieurs questions sur l'avenir de l'Europe, y compris, l'élargissement et l'intégration politique européenne.

Voir des extraits du débat (10 minutes)

Voir la vidéo intégrale du débat (50 minutes)