Chemin de navigation

Discussion au sujet du cadre financier pluriannuel avec les Amis de la cohésion à Bruxelles

© EU

Lors d'un sommet des Amis de la cohésion, le président Barroso a appelé tous les chefs d'État et de gouvernement à faire un effort supplémentaire pour parvenir à un consensus lors de la réunion spéciale du Conseil européen des 22 et 23 novembre et à un accord avec le Parlement européen d'ici la fin de l'année.

Le Président a également réitéré l'appel qu'il avait lancé lors de la réunion d'octobre des Amis de la cohésion à Bratislava, dans lequel il affirmait qu'il aimerait "voir les amis de la cohésion et les amis du contrôle des dépenses s'unir au sein d'une large coalition pour devenir les amis de la croissance, une véritable coalition européenne en faveur de l'Europe".

Il a chaleureusement salué le soutien de différents acteurs de la société civile. Les partenaires sociaux européens tels que Business Europe et la Confédération européenne des syndicats étaient également présents à la réunion et ont soutenu les mesures en faveur de la croissance. Parmi les autres soutiens, citons des artistes et des scientifiques qui défendent des programmes européens concrets comme Erasmus pour tous ou Horizon 2020, ainsi que des chefs d'entreprise européens qui se sont prononcés en faveur du plan de la Commission visant à investir dans des infrastructures stratégiques dans les transports, l'énergie et Internet (Le "mécanisme pour l'interconnexion en Europe").

"J'espère que ces arguments seront entendus par le Conseil européen. J'espère que lors du Conseil européen, les chefs de gouvernement n'envisageront pas de manière étroite ce qu'ils définissent comme un intérêt national. J'espère qu'ils sont capables de penser à l'échelle européenne et qu'ils sauront reconnaître à quel point il est important de parvenir à un consensus sur le budget de l'Europe", a conclu le président.

Lire la déclaration prononcée lors de la conférence de presse

Lire le discours prononcé lors de la rencontre

Voir la vidéo