Percurso de navegação

Debate com o governo irlandês sobre a próxima presidência do Conselho

Presidente Durão Barroso e o primeiro-ministro Enda Kenny © EU

Em antecipação à sétima presidência da Irlanda do Conselho de Ministros, os líderes concordaram que a principal prioridade deve ser o crescimento, e debateram a proposta da Comissão para uma união bancária, as negociações para o Quadro Financeiro Plurianual, entre outras prioridades.

Dans les discussions sur la croissance, le président Barroso a souligné que la Commission européenne a adopté une stratégie de croissance intitulée Europe 2020, "qui définit les moyens pratiques permettant de redynamiser nos économies".

Pour être en mesure de soutenir la croissance à l'échelle européenne, l'Europe a besoin d'un budget adapté à cet objectif. Les négociations sur le cadre financier pluriannuel ont atteint un stade critique et le président Barroso a déclaré que "ni le Taoiseach (premier ministre), ni moi ne souhaitons que la responsabilité de sa finalisation incombe à la présidence irlandaise. Je suis reconnaissant du soutien très clair de l'Irlande en faveur de la proposition de la Commission. Le premier ministre comprend parfaitement la valeur du budget de l'UE pour les citoyens et les entreprises irlandais. Dans les prochains mois, il sera essentiel de défendre les aspects de ce budget qui sont propices à la croissance."

En ce qui concerne les propositions de la Commission relatives à une union bancaire, le président Barroso a déclaré que le premier ministre et lui-même "sont déterminés à ce que le superviseur unique soit mis en place dès que possible", notamment parce qu'il s'agit d'une condition essentielle pour que le futur mécanisme européen de stabilité (MES) recapitalise directement les banques. "Je préciserai lors du prochain Conseil européen qui aura lieu en octobre que nous devons rester fidèles aux engagements que nous avons pris en juin", a-t-il affirmé.

Les dirigeants ont également convenu qu'il était important de continuer à lutter contre les niveaux élevés de chômage chez les jeunes. Parmi les priorités, citons la mise en place avant la fin de l'année d'un système de garantie pour la jeunesse et d'un cadre pour la formation professionnelle.

Le président a également salué la détermination sans faille dont ont fait preuve le gouvernement et le peuple irlandais concernant l'exécution du programme UE/FMI. "Je sais que cette présidence sera pour vous l'occasion de mettre en valeur l'engagement de l'Irlande en faveur de l'Europe, comme vous me l'avez souligné aujourd'hui. Je suis impatient de travailler avec vous pour faire de cette présidence irlandaise la meilleure qui n'ait jamais été".

Ver o vídeo

Ler o discurso do Presidente