Chemin de navigation

Sols

Le sol, constitué de particules minérales, de matière organique, d'eau, d'air et d'organismes vivants, est un milieu vivant, complexe et changeant. C'est une ressource non renouvelable qui remplit de nombreuses fonctions vitales: production d'aliments et de biomasse, stockage, filtration et transformation d'un grand nombre de substances dont l'eau, le carbone et l'azote. À ce titre, le sol mérite d'être protégé.

L'érosion, la perte de matière organique, le tassement, la salinisation, les glissements de terrain, la contamination et l'imperméabilisation sont autant de facteurs qui contribuent à l'accélération de la détérioration des sols et aux conséquences négatives qui en résultent pour la santé humaine, les écosystèmes naturels et le changement climatique, ainsi que pour notre économie.

Le sol en tant que tel a besoin d'être protégé, car il est le fondement des activités humaines et des écosystèmes naturels. Il nous procure également notre alimentation, l’eau potable et des matières premières. En tant que réserve essentielle de carbone, il joue un rôle clé dans le cycle de l'eau.

En 2006, la Commission européenne a adopté une stratégie en faveur de la protection des sols (septembre 2006) ainsi qu'une proposition de directive-cadre de l'UE relative aux sols. Cependant, vu l'absence de progrès dans les négociations au Conseil, la Commission a décidé, en mai 2014, de retirer la proposition afin d'ouvrir la voie à un autre type d'initiative qui permettra à l'UE de s'acquitter de l'engagement pris dans le septième programme d'action pour l'environnement, à savoir garantir d'ici à 2020 une protection adéquate des sols, notamment en réduisant l'érosion, en assainissant les sols contaminés et en augmentant la teneur en matière organique du sol.

La Commission examine actuellement différentes solutions afin de déterminer la meilleure manière d'atteindre ces objectifs.