Chemin de navigation

L’UE lance une nouvelle initiative pour lutter contre la criminalité organisée et la traite des êtres humains à ses frontières

L’Union européenne a lancé un nouveau projet d’un montant de 1,5 million € visant à renforcer la lutte contre la criminalité organisée et la traite des êtres humains en Azerbaïdjan, en Bosnie-Herzégovine, en Moldavie et en Turquie. Ce projet pilote innovant aidera ces pays à mieux s’armer contre la traite des êtres humains, par exemple grâce à l’échange de données en la matière et à des formations destinées aux autorités répressives sur la manière de faire face au phénomène plus efficacement.

Dans le même temps, il favorisera la coopération régionale dans ce domaine grâce à l'échange d’informations et de bonnes pratiques entre les pays et les régions. Cet élément est fondamental puisque la plupart du temps, la traite des êtres humains concerne plusieurs pays.

Le commissaire chargé du développement, M. Andris Piebalgs, a déclaré à ce sujet: «Je trouve absolument choquant que la traite des êtres humains existe encore au 21e siècle. La criminalité organisée est un virus qui ne connaît pas de frontières. La solution à apporter doit donc également être transnationale pour protéger non seulement les victimes, mais aussi les citoyens de l’UE. C’est la raison pour laquelle de tels projets sont essentiels. Ce terrible fléau de notre société moderne ne pourra être vaincu que si les pays travaillent ensemble.»

Pour de plus amples informations: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-121_fr.htm

Dernière mise à jour : 29/07/2014 |  Haut de la page