Chemin de navigation

La lutte contre le VIH/SIDA: une priorité pour l'Europe

"L'épidémie de VIH/SIDA, qui a longtemps été une urgence immédiate, devient peu à peu un problème chronique nécessitant des réponses à long terme, durables et intégrées dans les systèmes de santé."

"Les points communs entre nos approches peuvent être relevés, par exemple, sur le respect de l'alignement avec les stratégies nationales, l'intégration de la lutte contre le VIH/SIDA dans le développement des systèmes de santé, la mobilisation des ressources nationales, la prévisibilité de l'aide et la nécessité d'une approche différenciée. Il est donc clair - et c'est heureux - que nous ne partons pas de zéro.

En effet, nous avons déjà mis en pratique certaines des approches qui nous sont communes. Je voudrais citer le Partenariat de Politique Pharmaceutique et le Partenariat Renouvelé, qui ont soutenu les autorités africaines de réglementation des médicaments et leur harmonisation régionale.

Pour bâtir sur ces acquis, un "Programme d'Action" spécifique sur le rôle de l'UE dans la santé mondiale sera élaboré pour guider nos activités pour la période de 2014 à 2020. Sur le plan financier, la Commission européenne a soutenu le Fonds mondial depuis sa création. Elle a contribué à hauteur de 100 million d' euros par an au cours des 10 dernières années, soit 1 milliard d'euros de 2001 à 2011. L'Union Européenne a quant à elle assuré 54% du financement total du Fonds mondial. A cet égard, j'aimerais rappeler les engagements ambitieux pris par le secteur privé, mais qui restent à ce stade encore largement à concrétiser."

Pour voir le speech du Commissaire Piebalgs dans le débat sur des solutions durables au VIH/SIDA en Afrique, lors de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York: La lutte contre le VIH/SIDA: une priorité pour l'Europe pdf - 62 KB [62 KB] .

Dernière mise à jour : 23/09/2014 |  Haut de la page