Chemin de navigation

Visite du commissaire Piebalgs en Haïti: «L'UE a promis d'aider les Haïtiens à bâtir un avenir meilleur et elle tient ses promesses»

Demain, M. Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé du développement, arrivera en Haïti pour une visite de deux jours. Conformément aux engagements de l'UE d'aider à la reconstruction à long terme d'Haïti, il annoncera un dispositif d'aides devant permettre aux Haïtiens d'accéder plus facilement à des services de base opérationnels, comme la santé, l'éducation et la sécurité. Ce dispositif a aussi pour but d'investir dans le développement économique du pays en améliorant les infrastructures haïtiennes, tout en aidant l'État à se doter à nouveau de capacités d'offre de services à sa population.

M. Piebalgs sera le premier commissaire européen à rencontrer le nouveau président hawaïen, M. Michel Martelly. Il s'entretiendra également avec les principaux ministres du gouvernement, des membres du Parlement et des représentants de la société civile, avant d'inaugurer et de visiter plusieurs projets financés par l'UE.

Avant son départ, M. Piebalgs s'est exprimé en ces termes: «L'Union européenne a tenu ses promesses en fournissant à Haïti une aide à long terme en plus d'une aide destinée à assurer la survie, le redressement de ce pays demeurant l'une de nos priorités principales». Et d’ajouter: «Nous avons à présent pour ambition d'accélérer le processus de reconstruction et de développement. Des obstacles de taille demeurent toutefois. Il conviendra, pour les surmonter, de mettre en place trois éléments capitaux: une bonne gouvernance, la stabilité politique et une planification efficace. À cette fin, l'Union européenne, conjointement avec les autorités haïtiennes, présente, pour les deux années à venir, un plan visant à apporter une aide accrue aux plus nécessiteux.»

Lors de sa visite, M. Piebalgs inaugurera aussi le tronçon routier reliant Mirebalais à Hinche et posera la première pierre du tronçon entre Hinche et Cap Haïtien, qui fait partie des 200 km de la nouvelle route Port-au-Prince - Cap Haïtien (deuxième ville du pays). Grâce à cette route, le trajet entre les deux villes passera de huit heures à trois heures.

À Hinche, le commissaire inaugurera également le tribunal, exemple concret de la coopération judiciaire, mais aussi une école primaire et un centre pédagogique (EFACAP) – dont la vocation est de former des enseignants.

Fiche d'information - «Haïti, deux ans après» et autres dossiers de presse

Dernière mise à jour : 15/09/2014 |  Haut de la page