Chemin de navigation

Première visite officielle du Commissaire Piebalgs au Niger : un appui supplémentaire pour renforcer la sécurité et développement au Sahel

Lors de sa première visite officielle au Niger, le Commissaire européen au Développement Andris Piebalgs a annoncé une aide nouvelle de 91,6 millions d'euros pour soutenir la sécurité et le développement dans le Nord du pays. Cette décision s'inscrit en soutien à la stratégie européenne de sécurité et de développement au Sahel, de l'Union européenne de mars 2011. Le Commissaire a rencontré le Président de la République Mahamadou Issoufou et le Premier ministre, Brigi Rafini, pour évoquer la stratégie de développement du pays, présenter la nouvelle politique de développement de l'UE et aborder également la nouvelle Stratégie pour le Développement et la Sécurité au Sahel.

Pour anticiper la réponse à la crise alimentaire, le Commissaire a également annoncé une aide d'urgence de 12,6 millions d'euros.

"Cette visite confirme l'importance des relations entre l'UE et le Niger, et marque notre volonté commune de répondre ensemble aux nombreux défis posés par la pauvreté encore élevée dans le pays" a déclaré le Commissaire Piebalgs, ajoutant: "La situation au Sahel constitue une menace sérieuse pour le développement du Niger et des pays de la région. L'instabilité et l'insécurité doivent être combattues par une politique préventive, globale et orientée fortement vers le développement".

Un renforcement de l'appui au Nord Niger

Ce nouveau soutien va être consacré à deux actions complémentaires, en cohérence avec la stratégie du Niger : i) l'amélioration des infrastructures de transport, notamment routières, pour désenclaver les régions du Nord Niger ii) l'appui à la justice, la société civile, et le développement local.

En outre, le Commissaire signera 3 Conventions de financement avec le Niger relatives à la mise en œuvre de la Stratégie Sahel de l'UE et à la stratégie nationale de sécurité et de développement du Nord Niger :

  • un programme d'appui aux systèmes statistiques et à l'état civil qui doit renforcer les capacités nationales de gestion des différents actes d'état civil et appuyer la réalisation du Recensement Général de la Population en 2012.
  • un Programme d'appui à la justice et à l'Etat de Droit via lequel l'UE contribuera à la réforme du système judiciaire et à une lutte plus efficace contre l'insécurité.
  • un Programme d'appui à la société civile qui doit améliorer le dialogue entre les différents groupes de la société civile, et de celle-ci avec l'Etat et ses partenaires. Au total, ces 3 conventions de financement portent sur un montant total de 42 millions d’euros.

 

Une réorientation des secteurs prioritaires de l'aide au Niger

Le nouveau soutien annonce provient de l'enveloppe allouée au Niger pour la période 2007-2013 (458 millions d'euros) dont le versement avait été suspendu suite a la crise politique de 2009 et au coup d'Etat de 2010. La reprise de la coopération a été annoncée en juillet 2011 et les secteurs prioritaires ont été revus, suite aux évolutions politiques, économiques et sociales du pays. Le soutien européen s'inscrit dans le cadre de la Stratégie de Réduction de la Pauvreté du Niger, et ciblera en particulier le développement rural et la sécurité alimentaire; l'intégration régionale et la gouvernance; et le soutien budgétaire.

Dernière mise à jour : 30/08/2014 |  Haut de la page