Chemin de navigation

Journée mondiale de la Santé: Déclaration conjointe, le commissaire responsable de la santé , John Dalli, le commissaire chargée de la recherche, Máire Geoghegan-Quinn et le commissaire responsable du développement, Andris Piebalgs

Journée mondiale de la Santé

« A l'occasion de la Journée mondiale de la santé nous souhaitons attirer l'attention sur le problème grandissant que constitue la résistance aux antimicrobiens. Les antibiotiques ont révolutionné la médecine en nous permettant de traiter des infections auparavant mortelles et de sauver de nombreuses vies. Ces avancées se trouvent toutefois actuellement menacées car l'utilisation excessive et inadéquate des agents antimicrobiens a entraîné une forte augmentation des infections et des organismes résistants, provoquant des décès et des souffrances inutiles ainsi que des coûts pour le secteur de la santé qui devraient être évités. Dans le droit fil de la stratégie communautaire de lutte contre la résistance antimicrobienne de 2001, la Commission a mis en place une série d'initiatives pour s'attaquer à ce problème.

La réussite de plusieurs traitements nouveaux, notamment en matière de transplantation d'organes, de thérapies anticancéreuse et de soins des prématurés, dépend en partie de la recherche de solutions efficaces au problème de la résistance antimicrobienne. Aussi, dans le contexte du septième programme-cadre de recherche, l'Union européenne finance-t-elle des travaux relatifs à la prévention et au contrôle, qui visent notamment à identifier de nouveaux organismes résistants, à mettre au point de nouveaux médicaments, à fournir des tests de diagnostic plus rapides et à analyser les effets des pratiques de prescription des cliniciens. Des efforts supplémentaires doivent être déployés et la Commission élabore actuellement une nouvelle stratégie. La santé est également un droit pour toutes les populations du monde. Bénéficiant d'un budget annuel de 700 millions €, elle constitue un domaine d'action clé pour la Commission. Nous aidons les pays en développement à renforcer leurs systèmes de santé et à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement, notamment au moyen de l'initiative pour les OMD, dotée d'un budget d'un milliard €, dont le coup d'envoi a été donné cette année.»

Dernière mise à jour : 24/07/2014 |  Haut de la page