Chemin de navigation

Journée mondiale de l'eau: la Commission mobilise €40 millions pour améliorer l'accès à l'eau en Afrique, aux Caraïbes et au Pacifique

Dans le cadre de la Journée mondiale de l'eau le 22 mars, axée sur « De l'eau pour les villes – une réponse au défi urbain », le Commissaire européen Andris Piebalgs annonce le lancement d'un mécanisme financier innovant dans le cadre de la "Facilité ACP-UE pour l'Eau". 40 million d'euros sont disponibles pour ce mécanisme, créé pour combiner des subventions du Fonds européen de Développement (FED) avec des prêts des institutions financières bilatérales et multilatérales de l'UE, afin de financer des projets pour l'accès à l'eau et aux services d'assainissement dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Le nouvel instrument permettra d'accroître l'effet de levier de l'aide financière et une plus grande participation du secteur privé. Il participe également aux efforts de l'UE pour aider les pays en développement à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement relatifs à l'eau potable et l'assainissement.

Le Commissaire européen au Développement a déclaré: « Pour des milliards de personnes à travers le monde, l'accès à l'eau potable et aux services sanitaires reste toujours une question de vie ou de mort.  Mettre l'accent sur les villes pour cette Journée mondiale de l'eau 2011 est particulièrement pertinent. La croissance rapide de la population dans les villes des pays en voie de développement met en effet une pression supplémentaire sur les infrastructures et les services.
Dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), la communauté internationale a pris l'engagement de fournir de l'eau potable et des services sanitaires à des milliards de personnes. Depuis 2000, nous avons fait des progrès considérables, mais nous ne devons pas relâcher nos efforts. C'est dans cette optique que l'UE a présenté l'Initiative des OMD l'année dernière. Elle fournira 1 milliard d'euros supplémentaires pour les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et elle se concentre sur les objectifs qui sont les plus loin d'être atteints, dont l'eau et les services sanitaires.
La gestion de l'eau affecte tous les secteurs importants pour la croissance inclusive et le développement durable, tels que l''énergie, l'agriculture, la sécurité alimentaire et l'environnement. La gestion durable de l'eau doit donc être une des priorités de notre future politique de développement. »

L’initiative pour l’eau de l’UE
Pour répondre à la nécessité de mettre davantage l'accent sur ​​l'eau dans les politiques de développement, l'UE, a lancé l'Initiative pour l'eau de l'UE (EUWI) en 2002. Il s'agit d'une initiative politique qui vise à aider les pays partenaires au développement et à la mise en œuvre des politiques et stratégies pour le secteur de l’eau et de l’assainissement. Dans ce cadre, l'UE et les pays ACP ont lancé en 2004 la Facilité de l’ACP-UE pour l'eau, dotée de € 700 millions  pour la période 2005-2013.

Le financement de la Commission européenne et les résultats
Depuis 2004, plus de 32 millions de personnes ont eu accès à l'eau potable et 9,5 millions ont pu profiter des installations d'assainissement grâce à l'appui de la Commission européenne. Depuis 2002, l'UE a consacré  autour d'1,2 milliard € pour les programmes liés à l'eau La facilité d'investissement du voisinage et la Facilité pour l'investissement et le partenariat euro-méditerranéen proposent aussi des financements pour les projets liés à l'eau.

Le contexte
Selon les OMD, la proportion de la population sans accès régulier à l'eau potable doit être réduite de moitié d'ici 2015, basé sur le point de référence de 23% en 1990. Le monde est actuellement en bonne voie d'atteindre ce but, et même de le dépasser, après avoir atteint les 13% en 2008. Cependant, presque 900 millions de personnes n'ont toujours pas d'accès à l'eau potable. 330 millions d'entre elles vivent en Afrique sub-saharienne. Les OMD indiquent également que le nombre de personnes sans accès aux services sanitaires doit être réduit de moitié. Dans ce cas, le monde n'est pas en bonne voie.

Exemples de l’aide de l’UE aux projets urbains

Projet d’approvisionnement en eau à Maputo
Maputo est la capitale et la plus grande ville du Mozambique, comptant une population de 1,8 million. Le projet (contribution de la Commission: 25 M €, total de la contribution de l'UE en subventions et prêts: € 66.1 millions) vise à améliorer les services d'approvisionnement en eau dans la grande région de Maputo en soutenant le développement durable et la réhabilitation du système d'approvisionnement en eau de la ville. Cela permettra de satisfaire la demande croissante en eau et d'élargir la couverture des services, de 670.000 à 1.500.000 personnes.
Le projet augmentera la capacité de production d'eau de 4000 à 10.000 m³ / heure, augmentera le temps journalier de l'offre de 4 à 20 heures, réduira les déperditions d'eau de 62% à 40% et augmentera la couverture du réseau vers les zones péri-urbaines de 1125 km à 1627 km de réseau installé.

Soutien aux initiatives de la société civile afin de renforcer le secteur de l’eau et de l’assainissement à Cap-Haitien
Ce projet (contribution de la Commission: 3 M €) vise à augmenter le débit d'eau dans la ville de Cap-Haïtien (Haïti), et à fournir de l'eau potable et d'assainissement pour les habitants les plus démunis et à améliorer la capacité institutionnelle du secteur de l'eau.
Grandes Cap-Haïtien a une population de 500.000 personnes actuellement. Les insuffisants services d'approvisionnement en eau potable et l'assainissement ont un impact majeur sur la santé publique et la qualité de vie des résidents.
Le projet permettra de réhabiliter un système de gravité qui fournira de l'eau potable pour 3000 personnes. Une nouvelle station de pompage d'une capacité de production de 35l/sec sera installée, ainsi qu'un nouveau réseau d'eau  au service de plus de 100.000 personnes. 42 toilettes publiques seront construites, pour desservir les résidents dans les quartiers pauvres. Quatre micro-entreprises seront établies pour la collecte des déchets, fournissant leurs services à 3.500 ménages. Le projet consiste en outre à l'élaboration d'un plan stratégique pour le secteur de l'eau et l'assainissement de la ville.

Pour plus d’informations :
Site internet de l’initiative de l’UE pour l’eau : http://www.euwi.net/
Site internet pour la Facilité ACP-UE pour l'eau : http://ec.europa.eu/europeaid/where/acp/regional-cooperation/water/index_en.htm
Site internet avec de l’UE-UNICEF  sur l’eau et l’assainissement : http://www.unicef.org/ec/index.html

Dernière mise à jour : 13/07/2014 |  Haut de la page