Énergie

À la une

Le 3e Forum de l'énergie de Lech se tiendra les 10 et 11 avril à Lech am Arlberg en Autriche
09/04/2014

Le Forum a pour objectif de débattre avec des représentants de haut niveau de l'industrie, de la politique et de la société civile de différents pays en vue de définir les perspectives de la future politique énergétique. 

Cette année les quatre points suivants seront au cœur du débat : Les coûts et prix de l'énergie : une spirale hors de contrôle ? Pétrole et combustion interne seront-ils toujours indispensables au transport routier dans les prochaines années ? Quel est le rôle de l'eau dans la production d'énergie ? Qui sont les alliés de l'Europe sur les marchés mondiaux de l'énergie et quel sera l'impact de la crise ukrainienne sur les marchés ? 

Le commissaire européen en charge de l'énergie M. Oettinger et le vice-président de la BEI M. Molterer seront rejoints par le ministre délégué à l'économie polonais M. Dycha, le ministre de l'énergie lituanien M. Neverovic, la représentante du Conseil fédéral suisse en charge de l'énergie et des transports Mme Doris Leuthard et le nouveau ministre de l'énergie roumain M. Nicolescu. La région autrichienne du Vorarlberg qui accueille le Forum sera représentée par son gouverneur M. Wallner.

Parmi les compagnies énergétiques européennes ayant confirmé leur participation on compte en particulier les dirigeants de OMV, Verbund AG, RWE, EDF Energy et Shell Nederland. L'industrie sera représentée par des représentants de haut niveau des entreprises Siemens, Daimler, BASF, Alstom ou ABB.

 

Relations énergétiques transatlantiques : le Conseil Energie exprime son soutien à l'Ukraine
02/04/2014

Le cinquième  Conseil de l'énergie UE-États-Unis s'est réuni à Bruxelles aujourd'hui, présidé par la Haute Représentante / Vice-présidente de la Commission, Catherine Ashton et en présence notamment du Commissaire européen en charge de l'énergie Günther Oettinger et du secrétaire d'Etat américain John Kerry. Le Conseil a exprimé son ferme soutien aux efforts entrepris par l'Ukraine pour diversifier ses sources d'approvisionnement en gaz naturel, y compris par le renforcement rapide des capacités de flux inversé ; mettre en œuvre une capacité de stockage de gaz  afin de maintenir l'approvisionnement en gaz de l'Ukraine et de l'Europe et prendre les mesures décisives récemment annoncées au FMI pour construire une économie concurrentielle. Le Conseil s'est également félicité de la perspective des exportations de GNL aux États-Unis dans l'avenir, car les réserves mondiales supplémentaires bénéficieront à l'Europe et aux autres partenaires stratégiques.

Communiqué de presse conjoint

Vidéo du Conseil de l'énergie UE-États-Unis

Photos 

Relations énergétiques transatlantiques : le Conseil Energie exprime son soutien à l'Ukraine
02/04/2014

Le cinquième  Conseil de l'énergie UE-États-Unis s'est réuni à Bruxelles aujourd'hui, présidé par la Haute Représentante / Vice-présidente de la Commission, Catherine Ashton et en présence notamment du Commissaire européen en charge de l'énergie Günther Oettinger et du secrétaire d'Etat américain John Kerry. Le Conseil a exprimé son ferme soutien aux efforts entrepris par l'Ukraine pour diversifier ses sources d'approvisionnement en gaz naturel, y compris par le renforcement rapide des capacités de flux inversé ; mettre en œuvre une capacité de stockage de gaz  afin de maintenir l'approvisionnement en gaz de l'Ukraine et de l'Europe et prendre les mesures décisives récemment annoncées au FMI pour construire une économie concurrentielle. Le Conseil s'est également félicité de la perspective des exportations de GNL aux États-Unis dans l'avenir, car les réserves mondiales supplémentaires bénéficieront à l'Europe et aux autres partenaires stratégiques.

Communiqué de presse conjoint

Vidéo du Conseil de l'énergie UE-États-Unis

Photos 

Conseil européen - Printemps 2014
21/03/2014

Parmi les différents enjeux de la réunion du Conseil européen des 20 et 21 mars à Bruxelles figuraient : l'Ukraine, les conclusions sur le semestre européen, le sommet UE-Afrique. Par ailleurs,  le Conseil a examiné le nouveau cadre 2030 sur le climat et l'énergie au regard de la compétitivité industrielle européenne et de la stratégie Europe 2020.Les chefs d'État et de gouvernement ont convenu de la marche à suivre en vue d'une approbation conjointe de ce cadre d'ici octobre 2014. Ils ont également convenu que la cohérence entre la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l'efficacité énergétique et le recours aux sources d'énergie renouvelables devraient être renforcée afin d'assurer un meilleur ratio coût-efficacité. À cet égard, un système d'échange de quotas d'émissions révisé jouera un rôle primordial. Garantir une certaine flexibilité pour les États membres sera également crucial  afin de tenir compte de leur situation respective. Il est important de disposer de prix de l'énergie abordables et compétitifs à la fois pour les ménages et les entreprises. Le Conseil européen a invité la Commission à fournir de plus amples détails d'ici juin 2014 et en particulier : une analyse d'impact pour chaque État membre, une stratégie de répartition de l'effort équitable en vue d'encourager  la modernisation du secteur énergétique, la mise en place de mesures pour éviter les risques de fuites de carbone et assurer la sécurité à long terme pour les investissements industriels  et la révision de la directive efficacité énergétique.

Le Conseil européen a invité la Commission à procéder à une étude approfondie de la sécurité énergétique de l'UE et à réaliser un plan global pour la réduction de la dépendance énergétique de l'UE d'ici juin 2014. La Commission est également invitée à proposer des objectifs d'interconnexion spécifiques à atteindre d'ici à 2030.

 

Conseil européen - Printemps 2014
21/03/2014

Parmi les différents enjeux de la réunion du Conseil européen des 20 et 21 mars à Bruxelles figuraient : l'Ukraine, les conclusions sur le semestre européen, le sommet UE-Afrique. Par ailleurs,  le Conseil a examiné le nouveau cadre 2030 sur le climat et l'énergie au regard de la compétitivité industrielle européenne et de la stratégie Europe 2020.Les chefs d'État et de gouvernement ont convenu de la marche à suivre en vue d'une approbation conjointe de ce cadre d'ici octobre 2014. Ils ont également convenu que la cohérence entre la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l'efficacité énergétique et le recours aux sources d'énergie renouvelables devraient être renforcée afin d'assurer un meilleur ratio coût-efficacité. À cet égard, un système d'échange de quotas d'émissions révisé jouera un rôle primordial. Garantir une certaine flexibilité pour les États membres sera également crucial  afin de tenir compte de leur situation respective. Il est important de disposer de prix de l'énergie abordables et compétitifs à la fois pour les ménages et les entreprises. Le Conseil européen a invité la Commission à fournir de plus amples détails d'ici juin 2014 et en particulier : une analyse d'impact pour chaque État membre, une stratégie de répartition de l'effort équitable en vue d'encourager  la modernisation du secteur énergétique, la mise en place de mesures pour éviter les risques de fuites de carbone et assurer la sécurité à long terme pour les investissements industriels  et la révision de la directive efficacité énergétique.

Le Conseil européen a invité la Commission à procéder à une étude approfondie de la sécurité énergétique de l'UE et à réaliser un plan global pour la réduction de la dépendance énergétique de l'UE d'ici juin 2014. La Commission est également invitée à proposer des objectifs d'interconnexion spécifiques à atteindre d'ici à 2030.

 

Participation de la Commission européenne au MIPIM
20/03/2014

Du 11 au 14 Mars, la Commission européenne a participé au Marché international des Professionnels de l'immobilier (MIPIM), le plus grand salon international du secteur de l'immobilier, qui s'est déroulé à Cannes.

Les Directions Générales (DG) Energie et Entreprises de la Commission européenne ont présenté sur un stand commun les politiques relatives à l'efficacité énergétique des bâtiments, aux villes intelligentes et les subventions disponibles au titre des fonds structurels et du programme Horizon 2020. La DG Energie a organisé une présentation sur le système volontaire de certification commun pour les bâtiments non résidentiels, que la Commission adoptera prochainement dans le cadre de la proposition de directive performance énergétique des bâtiments. A cette occasion, le Commissaire Oettinger a prononcé un discours au sujet de la transition énergétique devant 80 chefs d'entreprises dont le message était "Réinventons l'Europe". Il a également participé au  groupe de réflexion des maires et remis un prix pour "le projet écologique le plus innovant".

Photos: [ Partie 1 ]  [ Partie 2 ]