Conseil Energie , 4 Mars 2014, Bruxelles

04/03/2014

Lors du Conseil Energie,  le Commissaire a présenté les principales conclusions de l'étude de la Commission relative aux prix et  coûts de l'énergie. Les ministres de l'énergie ont convenu que l'UE doit faire davantage pour lutter contre les prix et coûts élevés de l'énergie grâce à l'achèvement du marché intérieur de l'énergie, notamment à travers les infrastructures de réseau, les interconnexions et l'approche régionale renforcée. Les ministres ont également souligné la nécessité d'une approche davantage orientée marché en ce qui concerne les renouvelables et une approche de plus en plus européanisée en ce qui concerne les mécanismes de soutien. Un accord rapide et une approche cohérente sur le cadre pour l'énergie et le climat à l'horizon 2030 est essentielle pour assurer la prévisibilité des investissements dans le secteur de l'énergie au-delà de 2020. Les ministres ont souligné la nécessité de favoriser l'efficacité et les économies d'énergie et ont appelé la Commission à  faire bientôt de nouvelles propositions à cet égard. Les orientations du Conseil européen de Mars sont nécessaires et une proposition législative sur l'efficacité énergétique devrait être adoptée après la révision de la directive sur l'efficacité énergétique. Le Commissaire a informé les ministres sur les développements récents en Ukraine et a souligné son importance en tant que pays de transit pour l'approvisionnement en gaz de l'UE. Le Commissaire a expliqué qu'à ce stade, l'approvisionnement en gaz de l'UE n'est pas en danger,  principalement en raison de son niveau élevé de stocks et que, en cas de rupture d'approvisionnement, l'UE pourrait trouver d'autres sources ou utiliser d'autres combustibles comme par exemple le gaz naturel liquéfié.