Conseil énergie, 12 Décembre 2013, Bruxelles

12/12/2013

Aujourd'hui, les ministres européens des Transports, des Télécommunications et de l'Energie (TTE) se sont réunis sous présidence lituanienne.Malheureusement, les ministres ne sont pas parvenus à un accord politique sur la directive CASI. A l'automne 2012, la Commission européenne a présenté la proposition de modification des directives relatives à la qualité de l’essence et des carburants diesel et à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables. Cette directive a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre dues au changement indirect d'utilisation des sols lors du développement des biocarburants de première génération et de limiter l'utilisation des ressources d'alimentation humaine et animale pour la production de biocarburants, afin de protéger les investissements existants.

 

Les ministres ont également discuté des progrès accomplis en vue de l'achèvement du marché intérieur de l'énergie. Des efforts sont encore nécessaires pour transposer la législation de l'UE, développer les infrastructures énergétiques et mettre fin à l'isolement énergétique de certains Etats membres. Stimuler la concurrence et diversifier notre approvisionnement en énergie font également partie des priorités. Les derniers développements en matière de relations extérieures dans le domaine de l'énergie et en particulier avec  nos voisins de l'Est et du Sud, avec la Communauté de l'énergie et avec la Chine figuraient également à l'ordre du jour de la réunion du Conseil.