Conseil Energie

22/02/2013

Le 22 février 2013, s'est tenu à Bruxelles le Conseil énergie sous présidence irlandaise. Le Conseil a démarré par un débat d'orientation sur la façon de faire face à d'éventuelles modifications indirectes de l'utilisation des sols (ILUC) causées par la production de biocarburants. Par la suite, le Conseil a examiné les mesures à prendre pour achever le marché intérieur de l'énergie d'ici à 2014, comme demandé par les chefs d'État ou de gouvernement en 2011. Cette discussion a été suivie d'un échange de vues sur la stratégie Europe 2020. Parmi les points divers, la présidence a informé les participants sur l'état d'avancement des négociations avec le Parlement relative à la proposition de directive sur la sécurisation des activités de prospection, d'exploration et de production pétrolières et gazières en mer .

Lors de la discussion sur la communication relative au marché intérieur de l'énergie , le Commissaire Oettinger a déclaré: "Il y a un fort besoin de sécurité des investissements dans le secteur de l'énergie, d'une intégration accrue du marché des énergies renouvelables et d'une meilleure coordination au niveau européen des interventions nationales dans le marché de l'électricité. Les États membres et les acteurs du marché sont également impliqués, et je les encourage à créer les conditions permettant aux consommateurs de profiter pleinement d'un marché de l'énergie libéralisé et concurrentiel".