Un nouvel élan en faveur des économies d’énergie et de l’efficacité énergétique

22/06/2011

Günther Oettinger a déclaré: «Notre proposition vise à permettre à chacun – particuliers, entreprises et pouvoirs publics – d’utiliser plus efficacement l’énergie au quotidien et de mieux gérer sa consommation d’énergie, ce qui devrait aussi alléger la facture énergétique. Potentiellement, elle devrait permettre de créer de nombreux nouveaux emplois dans l’UE»

L’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas. L’UE s’est fixé l’objectif d’améliorer son efficacité énergétique de 20 % d’ici à 2020, et le compte à rebours a commencé. Mais si rien n’est fait dans les années à venir, cet objectif ne sera atteint qu’à moitié, ce qui risque de compromettre notre compétitivité, nos efforts de réduction des émissions de dioxyde de carbone et la sécurité de nos approvisionnements énergétiques. De plus, la facture énergétique grève toujours lourdement le budget des consommateurs. Aussi la Commission européenne propose-t-elle aujourd’hui de nouvelles mesures d’accroissement de l’efficacité énergétique, en vue de combler le retard et de remettre l’UE sur la bonne voie. Cette proposition de nouvelle directive prévoit des mesures en vertu desquelles les États membres devront intensifier leurs efforts d’utilisation plus efficace de l’énergie à toutes les étapes de la chaîne énergétique – depuis la transformation de l’énergie en passant par sa distribution jusqu’à sa consommation finale.

Communiqué de presse [IP/11/770, 22/06/2011]

Questions et réponses [MEMO/11/440, 22/06/2011]

Regarder la conférence de presse

En savoir plus...