Chemin de navigation

TRAIN DE MESURES SUR LE CLIMAT ET L'ÉNERGIE

Le train de mesures sur le climat et l'énergie, adopté par l'UE en 2008 pour mettre en Ĺ“uvre les «objectifs 20-20-20», vise à transformer l'Europe en une économie à haut rendement énergétique et à faible émission de carbone. Ces mesures devraient permettre de réduire la dépendance de l'UE vis-à-vis des carburants importés, mais aussi de faire des entreprises européennes les pionnières des technologies vertes de demain.

Les «objectifs 20-20-20»

Les chefs d'État et de gouvernement ont établi une série d'objectifs exigeants en matière de climat et d'énergie, qui doivent être réalisés d'ici à 2020. Ces «objectifs 20 20 20» sont les suivants:

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre de l'UE d'au moins 20 % par rapport aux niveaux de 1990;
  • atteindre 20 % d'énergie d'origine renouvelable dans la consommation énergétique de l'Union;
  • réduire de 20 % la consommation d'énergie primaire par rapport aux niveaux prévus, au moyen d'une efficacité énergétique accrue.

Lutter contre le changement climatique, accroître la sécurité énergétique et renforcer la compétitivité

Le train de mesures sur le climat et l’énergie est entré en vigueur en juin 2009. Il prévoit les mesures suivantes:

  • revoir et renforcer le système européen d'échange de quotas d'émission, l'instrument majeur de l'UE pour réduire les émissions avec un bon rapport coût efficacité;
  • adopter une «décision relative à la répartition de l'effort» pour les émissions des secteurs non couverts par le système d'échange de quotas d'émission de l'UE, tels que les transports, le logement, l'agriculture et les déchets;
  • définir des objectifs nationaux contraignants en matière d'énergie renouvelable, qui permettront collectivement d'atteindre 20 % d'énergie renouvelable d'ici à 2020 dans l'UE, soit plus du double du niveau de 2006 (9,2 %);
  • établir un cadre juridique pour promouvoir le développement et l'utilisation sûre du piégeage et du stockage du carbone.

 

«Il faut des objectifs ambitieux pour encourager l'innovation, inciter les entreprises à investir dans des technologies transitoires, et faire en sorte que les gouvernements ne laissent pas retomber leur attention, même dans des périodes difficiles. Selon moi, ce n'est pas un hasard si, parmi les trois «objectifs 20 20 20» du train de mesures sur le climat et l'énergie, nous sommes sur la bonne voie pour réaliser les deux objectifs contraignants, à savoir réduire les émissions de CO2 et renforcer l'utilisation des énergies renouvelables. En revanche, il est peu probable que nous atteignions l'objectif non contraignant, qui concerne l'efficacité énergétique. Il serait pourtant très utile, d'un point de vue économique, de poursuivre nos efforts dans ce sens.» Connie Hedegaard

Liens utiles:

Dernière mise à jour : 18/06/2014 | Haut de la page