Chemin de navigation

2

Actualité

Connie Hedegaard: «L'Europe prend la responsabilité de réduire les émissions au sein de son propre espace aérien en attendant la mise en place d'un instrument mondial».

Un avion © Hemera

La Commission européenne a proposé aujourd'hui de modifier le système européen d'échange de quotas d’émission (SCEQE), afin d'y inclure les émissions de l’aviation pour la partie des vols effectuée dans l'espace aérien européen.

La législation modifiée s'appliquerait à compter du 1er janvier 2014 et jusqu'à ce qu'un mécanisme mondial fondé sur le marché s'applique aux émissions internationales de l'aviation, ce que l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) prévoit pour 2020.

Connie Hedegaard s'est exprimée en ces termes: «À la lumière des progrès récemment réalisés au sein de l'OACI, grâce notamment au travail acharné et à la détermination de l'Europe, la Commission européenne a proposé aujourd'hui d'adapter le SCEQE, afin d'y inclure les émissions de l’aviation pour la partie des vols effectuée au sein de l'espace aérien européen. L'Union européenne a considérablement réduit ses émissions de gaz à effet de serre et tous les secteurs économiques contribuent à ces efforts. Le secteur de l'aviation se doit lui aussi de contribuer, d'autant que ses émissions augmentent à un rythme soutenu: elles ont doublé depuis 1990.»

«Je suis convaincue que le Parlement européen et le Conseil réagiront rapidement et approuveront cette proposition sans délai. Avec cette proposition, l'Europe prend la responsabilité de réduire les émissions au sein de son propre espace aérien en attendant la mise en place d'un instrument mondial.»

Pour en savoir plus:

Dernière mise à jour : 18/06/2014 | Haut de la page