Chemin de navigation

2

Actualité

Connie Hedegaard: «Les pays en développement peuvent compter sur l’UE pour continuer à financer la lutte contre le changement climatique»

Coins and green plant isolated on white © iStockphoto

Connie Hedegaard a fait la déclaration suivante à la suite de l'adoption, aujourd'hui, des conclusions du Conseil des ministres des finances de l'UE sur le financement de la lutte contre le changement climatique et le financement à mise en œuvre rapide:

«En dépit de graves difficultés économiques, l’Europe tient ses promesses. Nous sommes en passe de remplir notre engagement d'accorder 7,2 milliards d'euros pour lutter contre le changement climatique au cours de la période 2010-2012. Ce résultat très important est le fruit des efforts communs déployés dans un contexte économique extrêmement difficile. Nous pouvons déjà en voir les effets dans de nombreux pays en développement. Ceux-ci peuvent compter sur l’Europe pour continuer à financer la lutte contre le changement climatique après 2012.»

Pour en savoir plus:

Contexte

L'UE est le plus grand donateur d'aide publique au développement et de financement de la lutte contre le changement climatique dans les pays en développement. Lors de la conférence de Copenhague sur le changement climatique de 2009, les pays développés se sont engagés à fournir un total de près de 30 milliards USD au titre d'un programme de financement à mise en œuvre rapide au cours de la période 2010-2012 en vue d'aider les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s'adapter au changement climatique. L'UE et ses États membres se sont engagés à allouer 7,2 milliards d'euros, soit près d’un tiers de la somme globale.

Selon les informations émanant des États membres, 7,1 milliards d'euros ont déjà été mis à disposition, et il est prévu que les 7,2 milliards d'euros promis soient atteints, voire dépassés, lorsque les rapports des États membres seront mis à jour et finalisés l'an prochain. La Commission européenne, qui avait promis une aide de 150 millions d'euros pour cette période, a en réalité accordé un montant de 155 millions d’euros.

L'UE et ses États membres continueront à financer la lutte contre le changement climatique dans les pays en développement en 2013. L'Union reste déterminée à atteindre l'objectif visant à mobiliser 100 milliards USD par an en provenance des pays développés d'ici à 2020, en faisant appel à des sources publiques et privées et à d'autres sources, dans le cadre de mesures d'atténuation appropriées et en garantissant la transparence de leur mise en œuvre par les pays en développement.

Dernière mise à jour : 21/03/2014 | Haut de la page