Chemin de navigation

REGION DE LA SEMAINE

Îles Baléares

(22 - 04 - 2013)

Îles Baléares

Le 23 avril à Bruxelles, le Commissaire en charge de la politique régionale, Johannes Hahn, rencontrera M. José Ramón Bauzá Diaz, président des Îles Baléares pour discuter de la future politique de cohésion dans cette région pour la période 2014-2020 prenant ses spécificités en compte. En raison du rôle majeur occupé par le tourisme, les services constituent le principal secteur économique des îles (81 % du PIB régional en 2012). Dans ce contexte, le soutien aux PME ainsi que les TIC, l’innovation et le transport ont une importance cruciale. Les Îles Baléares se situent sur la côte est de l’Espagne, dans la mer Méditerranée, et sont composées de quatre îles: Majorque, Minorque, Ibiza et Formentera. La région couvre une superficie totale de 4 984 km² et compte 1 094 266 habitants, affichant un PIB par tête supérieur de 5 % à la moyenne de l’UE (chiffres de 2010).

 

Quelle est la contribution de la politique régionale de l’UE aux priorités de la région?

Les Îles Baléares bénéficient d’une dotation totale de 102,5 millions d’euros au titre du Fonds européen de développement régional (ainsi qu’une dotation nationale de 205 millions d’euros). Le principal objectif du programme de politique régionale pour les Îles Baléares consiste à développer et renforcer une structure économique compétitive au sein de l’archipel afin d’instaurer un développement durable et de faire progresser la cohésion sociale et économique. Les trois principaux objectifs sont:

- Améliorer la compétitivité des structures de production de la région par le développement de l’économie de la connaissance et de l’esprit d’entreprise (51,75 % du montant total du programme)

- Renforcer les liens territoriaux et l’accessibilité (énergie et transport: 31,5 % du montant total du programme)

- Encourager un développement local et urbain durable (13,4 % du montant total du programme)

 

Exemples de projets

Complexe Baléare pour la recherche, le développement technologique et l’innovation:

Contribution de l’UE:  8 500 000 EUR

La construction du complexe R&D+i a été lancée en 2010 avec un profond engagement social. Son but premier est de promouvoir un modèle de recherche scientifique afin d’attirer les talents et d’enregistrer des progrès considérables grâce à la recherche multidisciplinaire. Ensuite, il vise à faciliter l’application des résultats de la recherche aux processus d’innovation des entreprises. Le complexe accueillera également des organisations publiques de recherche basées aux Îles Baléares ainsi que des instituts et groupes de recherche de l’université. Il renforcera des secteurs techniques et scientifiques stratégiques pour les Îles, tels que l’agriculture, la pêche, la biologie, la biomédecine et le développement technologique. Ce projet devrait créer près de 100 emplois. Il encouragera la promotion de la recherche scientifique, des sciences et de la technologie ainsi qu’une meilleure collaboration entre les entreprises, les universités et l’administration dans le domaine de la recherche et du développement.

 

Réhabilitation de sites archéologiques et de Sa Caleta et Sa Capelleta

Contribution de l’UE: 500 000 EUR

Sa Capelleta est un site historique punico-romain situé dans la région de Vila, où les ruines d’une ancienne cité ont été découvertes. Ce lieu a été déclaré site culturel et archéologique en 1993. Six ans plus tard, en 1999, il a été repris dans la déclaration «Ibiza, biodiversité et culture» en tant qu’héritage mondial par l’UNESCO, puis dans le Parc naturel de Ses Salines d’Ibiza et de Formentera en 2001. Des travaux sont en cours pour conformer les découvertes archéologiques et les transformer en un musée. Des panneaux d’information et des vitres de protection ont été installés et les murs ont été légèrement agrandis pour faciliter l’identification des structures. Des passerelles en bois et un point de rencontre pour les visiteurs ont également été construits. Le projet comprend aussi la restauration de toutes les structures archéologiques ainsi que le rafraichissement d’infrastructures militaires existantes afin de mettre en place un centre d’interprétation.

 

Restauration du Théâtre Mar i Terra de Palma

Contribution de l’UE: 1 400 000 EUR

La rénovation du Théâtre Mar i Terra de Palma a pour but de décentraliser les infrastructures culturelles à Palma et de mettre l’histoire baléare en valeur. Ce théâtre construit au 19e siècle héberge aussi l’école locale de théâtre ainsi qu’une classe de culture populaire et garantit au public un accès à des activités culturelles et de loisirs.

 

Compléments d’information:

Gouvernement régional

Portail pour le tourisme