Chemin de navigation

REGION DE LA SEMAINE

Vorarlberg

(08 - 04 - 2013)

Vorarlberg

Ces 11 et 12 avril, le Commissaire européen en charge de la politique régionale Johannes Hahn participera au Forum sur l’énergie de Lech am Arlberg, dans le land autrichien de Vorarlberg.

Quelles sont les priorités de la région?

Le Vorarlberg partage ses frontières avec l’Allemagne, le Liechtenstein et la Suisse. Son paysage pittoresque de montagnes et de lacs en fait une destination de vacances appréciée. Il compte près de 370 000 habitants et c’est une des régions autrichiennes les plus prospères et dynamiques sur le plan économique. En 2009, le PIB par habitant était de 31,4 % supérieur à la moyenne européenne.

Malgré sa situation favorable et ses bonnes performances économiques, le Vorarlberg doit faire face à une série de défis pour conserver sa compétitivité et sa qualité de vie. Ces défis comprennent:

  • la mise en pratique productive de la recherche et du développement;
  • le maintien de la qualité de l’environnement;
  • et la suppression de l’écart entre zones urbaines et rurales dans la région.

Quelle est la contribution de la politique régionale européenne?

Les investissements de l’Union européenne dans le Vorarlberg lors de la période de programmation 2007-2013 s’élèvent à près de 17,7 millions d’euros. Le but du financement de l’UE est d’entraîner un effet de levier de 125 millions d’euros grâce aux subventions publiques nationales et à d’autres investissements privés. 85 % du financement européen sont déjà assignés à des projets.

Les axes prioritaires définis dans le programme «Compétitivité régionale pour le Vorarlberg» pour les investissements de l’UE concernent notamment:

  • la consolidation de l’innovation et la promotion d’une économie fondée sur la connaissance;
  • la hausse des normes de qualité et de technologie dans les secteurs économiques clé;
  • la promotion du secteur du tourisme;
  • la protection contre les dangers naturels;
  • ainsi que les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Avec l’Allemagne, le Liechtenstein et la Suisse, le Vorarlberg participe également au Programme transfrontalier Bodensee.

 

Exemples de projets cofinancés par l’UE:

  •  La Centrale biomasse de Hirschegg dans la vallée de Kleinwalsertal est un exemple de promotion de la durabilité. Elle produit du chauffage domestique à partir d’énergie renouvelable. 134 hôtels, établissements industriels, ménages privés et bâtiments publics sont raccordés au réseau. L’ensemble du bois de chauffage produit dans la vallée devrait être utilisé dans l’installation de Hirschegg. Grâce à ce projet, près de 5 300 tonnes de CO2 sont économisées chaque année. La centrale biomasse, dont les coûts s’élèvent à 11 millions d’euros, est financée à hauteur de plus de 3,2 millions d’euros dans le cadre du programme de financement régional européen (UE, État et région).
  • Bachmann electronic GmbH: Basée à Feldkirch, Bachmann electronic GmbH est une des entreprises de développement les plus novatrices du monde. Outre des projets «Marine & Offshore», cette société investit dans la recherche et le développement dans le domaine des énergies renouvelables, comme l’énergie hydraulique, le biogaz et l’énergie solaire. Un des projets de recherche financés par l’UE s’est fixé comme objectif d’améliorer la sécurité fonctionnelle sur place dans le domaine de la robotique, ainsi que la protection des personnes et de l’environnement. Des dispositifs pouvant considérablement réduire les risques en cas de défaillance sont également installés.
  •  High Q Laser est un fournisseur international d’appareils laser pour usage scientifique, médical et industriel. Avec plus de 60 publications scientifiques et 70 brevets, cette entreprise familiale connait une réussite impressionnante dans le domaine de la recherche et du développement. L’UE a participé aux frais de la construction de nouveaux bâtiments à hauteur de 121 000 euros.

 Informations supplémentaires: