Chemin de navigation

REGION DE LA SEMAINE

Campanie

(04 - 02 - 2013)

Campanie

Le 6 février, le Commissaire en charge de la politique régionale, Johannes Hahn, visitera le site de Pompéi dans la région italienne de Campanie, où l’Union européenne a cofinancé un projet de réhabilitation suite à l’effondrement de la Caserne des gladiateurs en 2010. L’objectif du projet Pompéi est de lancer une campagne systématique d’étude, d’inventaire (utilisant les méthodes techniques et scientifiques les plus avancées) et de restauration de vastes portions du site archéologique de Pompéi. La restauration s’effectuera petit à petit, après une évaluation méticuleuse de la situation qui portera sur plusieurs groupes de bâtiments. La consolidation du système pluviométrique est une priorité, de même que la stabilité du bâti (insulae). L’investissement de l’UE par le biais du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 41 811 000 EUR sur un coût total de 105 000 000 EUR.

 

Quelles sont les priorités de la région?

Avec six millions d’habitants, la Campanie est la deuxième région la plus peuplée d’Italie après la Lombardie. Cette population est surtout concentrée dans la zone métropolitaine de Naples. Comme dans tout le Mezzogiorno, les investissements publics et les fonds européens jouent un rôle important dans l’activité économique. La région soutient fortement le développement des secteurs traditionnels (agroalimentaire, industrie chimique, automobile, construction ferroviaire, construction de bateaux de plaisance, produits de luxe), des secteurs de haute technologie (aéronautique et électronique) et du tourisme. Elle a aussi fourni des instruments pour promouvoir la recherche et l’innovation, ainsi que la création d’entreprises. 

Les principaux défis de la région ont trait aux questions suivantes:

  • emploi et ressources humaines: le taux de chômage régional s’élevait à 12,9 % en 2009 selon les chiffres d’Eurostat;
  • environnement: crise de la gestion des déchets, protection des côtes;
  • développement du transport urbain durable;
  • amélioration de la qualité de vie dans les villes petites et moyennes et protection du patrimoine culturel;
  • encouragement aux investissements dans les TIC et financement des infrastructures à haut débit. 

 

Quelle est la contribution apportée par la politique régionale de l’UE?

 L’investissement européen est accordé à la région au titre d’un programme du Fonds européen de développement régional (FEDER) qui prévoit de verser plus de 3,4 milliards d’euros sur la période 2007-2013. Les principales priorités sont les suivantes:

  • durabilité environnementale et attrait culturel et touristique: réponse aux problèmes écologiques urgents, création d’un contexte environnemental attrayant pour le tourisme;
  • compétitivité du système de production de la région: promotion de la recherche et de l’innovation et expansion des entreprises régionales hors de l’Italie; 
  • énergie: promotion de formes d’énergie renouvelables;
  • accessibilité et transports: l’objectif est de faire de la Campanie un carrefour commercial en tirant partie de sa situation géographique au centre de la Méditerranée;
  • société de l’information;
  • développement urbain et qualité de vie.

Outre l’enveloppe globale de 2,6 milliards d’euros (contribution de l’UE + contribution de l’État membre), une allocation de 2,3 milliards d’euros est prévue pour les grands projets planifiés, ce qui représente environ 40 % des ressources totales.  Parmi les grands projets figure un projet de politique régionale d’un coût total (hors TVA) de plus de 50 millions d’euros. Contrairement aux autres projets cofinancés par l’UE qui sont approuvés au niveau national ou régional, les grands projets sont adoptés par la Commission après avoir été proposés par un État membre. À ce jour, la Commission a accepté 5 grands projets dans la région de Campanie.

En 2013, Naples accueillera le «Forum culturel européen». L’un des grands projets soumis pas les autorités italiennes, actuellement examiné par la Commission, a trait à cet événement. Il s’agit de la réhabilitation du centre d’exposition Mostra d'Oltremare et de ses environs, sachant que Mostra d’Oltremare sera le site du Forum culturel européen.

En outre, concernant la protection de l’environnement, sept projets environnementaux de grande valeur ont été soumis à la Commission en 2010 et 2011. Ils visent à réduire la pollution des eaux et du sol, à réhabiliter l’environnement côtier et à prévenir et atténuer les risques hydrogéologiques.

Exemples de grands projets:

Parc Bagnoli: contribution de l’UE de 38 000 000 EUR

Un parc urbain sera créé à Naples, sur un ancien site industriel abandonné. 

Extensions du réseau métropolitain de Naples

- Une extension de la ligne 1 entre les stations de Dante et de Centro Direzionale (cinq arrêts supplémentaires) permettra de connecter le centre-ville aux quartiers voisins (contribution de l’UE: 200 000 000 EUR).

- Extension de la ligne 6 (contribution de l’UE: environ 86 000 000 EUR). Une fois opérationnelle, la ligne 6 devrait être empruntée par 30 millions de passagers par an. Elle relira deux stations importantes: Mostra et Municipio. Cette intervention profitera à l’ensemble de la population de la zone métropolitaine de Naples, soit 2,6 millions d’habitants. Le cofinancement couvrira les travaux de génie civil et la construction de deux stations. Les travaux de construction devraient s’achever en 2014.    

- Connexion entre le métro de Naples et la ligne ferroviaire «MetroCampania NordEst» entre la station de Piscinola et l’aéroport de Naples (contribution de l’UE: environ 86 000 000 EUR). Avec cette nouvelle connexion, les usagers peuvent se rendre directement à l’aéroport, sans changement. Ce projet est en cours d’exécution.

- Réhabilitation et développement du centre historique de Naples: contribution de l’UE de 50 000 000 EUR

Le centre historique de Naples, site de l’UNESCO, est éligible aux financements européens. La demande sera approuvée par la Commission dans les mois qui viennent.

 

Informations complémentaires

Résumé du programme du FEDER pour la Campanie

Autorité administrative