Chemin de navigation

REGION DE LA SEMAINE

Extrémadure

(24 - 03 - 2014)

Extrémadure

Le Commissaire en charge de la politique régionale Johannes Hahn sera en visite dans la Communauté Autonome d'Estrémadure en Espagne le 26 mars 2014. Il y rencontrera le Président de la région José Antonio Monago pour discuter de la façon dont Estrémadure peut tirer le meilleur parti de la nouvelle politique de cohésion pour 2014-2020 en se spécialisant dans des secteurs dotés d’un fort potentiel de croissance. Il y visitera aussi un centre de recherche agricole très performant cofinancé par le FEDER, "Finca Orden Valdesequera".

La Communauté Autonome d'Estrémadure se compose des deux plus vastes provinces d'Espagne, Cacérès et Badajoz, et abrite une population totale de 1 109 000 habitants. Elle se caractérise par une importante biodiversité, notamment à travers les "dehesas" qui permettent de développer sur un territoire aride l'agriculture et l'industrie agroalimentaire.

D'autre part, la région, située au Sud Ouest de l'Espagne à la frontière avec le Portugal, dispose d'un potentiel énergétique important qui lui permet de produire un seuil d'énergie renouvelable positif. Par ailleurs, L'Estrémadure a un patrimoine culturel et historique important, notamment avec le théâtre romain de Mérida. Cependant la région a aussi de grands défis à relever, comme un taux de chômage très élevé, en particulier chez les jeunes (61,6% en 2012), et une structure productive trop orientée vers des activités agricoles à faible valeur ajoutée.

 

Quelles sont les priorités de la région?

Pendant la période 2007-2013, le programme d'investissement pour la région d'Estrémadure s'est orienté sur six grandes priorités afin d'en augmenter la compétitivité et l'activité économique:

- Investissement dans la recherche et le développement (R&D)

- Investissement dans les technologies de l’information et de la communication (TIC),

- Développement des infrastructures de transport pour une meilleure accessibilité du territoire.

- Optimiser la gestion des ressources naturelles, notamment des ressources aqueuses pour préserver l’écosystème

- Amélioration des infrastructures environnementales via le traitement des déchets

- Préservation du patrimoine culturel pour le développement du tourisme.

                                                

Comment l'Union européenne contribue-t-elle?

Pour la période 2007-2013, la région a bénéficié d'un programme d'investissement FEDER de 1,6 milliards d'euros. Afin d'encourager le développement de la région, l'Union européenne a soutenu des investissements autour de six priorités et a contribué notamment à augmenter la compétitivité en encourageant l’implication des secteurs public et privé dans la R&D, à augmenter le niveau d'utilisation des TIC, à faire évoluer le secteur agricole traditionnel vers des activités industrielles offrant une plus grande valeur ajoutée, à stimuler la coopération entre entreprises et la création des réseaux d’entreprises, à encourager l’efficacité énergétique et l’utilisation de sources d’énergie renouvelables - énergie solaire, énergie thermique, énergie photovoltaïque, biomasse et énergie éolienne -, à garantir une utilisation durable des ressources naturelles, à stimuler la recherche visant à améliorer la préservation et la gestion de l’héritage de la région pour un secteur touristique de meilleure qualité, et enfin à améliorer les infrastructures sociales dans le domaine de l'éducation et de la santé.

Pour la prochaine période de programmation de 2014-2020, Estrémadure sera la seule région d'Espagne considérée comme moins développée (dont le PIB/habitant est inférieur de 75% à la moyenne EU27).

 

Exemples de projets:

Finca Orden de Valdesequera:Contribution FEDER: 2,6 millions d'euros

Le centre de recherche installé sur deux propriétés agricoles ("La Orden" et "Valdesequera") est dédié à la recherche et développement dans le secteur agricole. Les types de cultures étudiés sont la culture fruitière et maraîchère, la culture extensive, le pâturage et la production forestière. Le financement FEDER a permis de réaliser des projets de recherches sur les cultures agricoles énergétiques, d'optimiser la production agricole et de bétail ainsi que d'améliorer la conservation des ressources naturelles. Plus de 410 projets ont été réalisés, permettant la coopération de petites entreprises agricoles avec le centre de recherche. 35 postes hautement qualifiés ont été créés.

 

Centre haut de gamme de chirurgie mini-invasive: Contribution FEDER: 1,6 millions d'euros

Le centre de chirurgie mini-invasive Jesús Usón (JUMISC) est l’un des rares centres au monde à combiner recherche et formation dans les techniques de chirurgie mini-invasive. Il compte environ 570 collaborateurs scientifiques axés sur la recherche, l’innovation et le développement technologique dans le domaine de la santé sociale.

 

PCTEx - Encourager l'innovation scientifique et technologique: Contribution FEDER: 10.2 millions d'euros

Le Parc scientifique et technologique d'Estrémadure, baptisé PCTEx, a été construit sur deux sites de l'Université d'Estrémadure, sur les campus de Cáceres et Badajoz. Les principaux objectifs du projet sont d'encourager la recherche commerciale et industrielle, de renforcer le développement et l'innovation et de mettre un espace créatif à disposition afin de faciliter les interactions entre la sphère scientifique et commerciale dans un environnement de travail de pointe. Ce centre d'excellence fait office de tremplin à la diversification économique en Estrémadure en contribuant à passer d'une économie exclusivement basée sur l'agriculture vers une économie davantage basée sur la connaissance.

 

Pour plus d'informations:

Autorité de gestion

Vidéo sur le FEDER en Espagne