Chemin de navigation

REGION DE LA SEMAINE

Crète

(11 - 12 - 2013)

Crète

Le Commissaire en charge de la politique régionale, Johannes Hahn, se rend en Crète le 11 décembre pour discuter avec le gouverneur de la région, M. Stavros Arnaoutakis, les représentants des autorités locales et les chefs d’entreprises de la façon dont la Crète peut tirer le meilleur parti de la nouvelle politique de cohésion pour 2014-2020 en se spécialisant dans des secteurs dotés d’un fort potentiel de croissance. Le Commissaire visitera également des projets financés par l’UE.

La Crète est l’île grecque la plus grande et la plus peuplée, et la cinquième île de la mer Méditerranée en superficie.Elle représente une part importante de l’économie et du patrimoine culturel de la Grèce. En raison de ses atouts naturels et culturels, son économie repose principalement sur les services et le tourisme, mais l’île est aussi spécialisée dans le secteur agroalimentaire. Elle abrite de grands centres de recherche scientifique qui jouent un rôle important dans leurs domaines de spécialité, aussi bien en Grèce qu’en Europe.

Pour combler ce faussé qui sépare, d’une part, des activités agricoles et touristiques à faible intensité technologique et, d’autre part, une recherche et une éducation poussées sur le plan technologique, un soutien à la gestion de l’innovation et un investissement dans la technologie s’imposent dans les secteurs traditionnels présentant un fort potentiel d’exportation afin de stimuler la croissance.Cela nécessite de développer les synergies entre les établissements d’enseignement supérieur, les centres de recherche et les entreprises locales.

 

Quelles sont les priorités de la région, et quelle est la contribution de la politique régionale de l’UE?

Voici les priorités de la région pour la période 2007-2013:

  • diversifier la base économique du secteur touristique;
  • améliorer les infrastructures;
  • promouvoir le développement durable;
  • mettre en place des infrastructures environnementales, la protection de la nature et une gestion appropriée des ressources naturelles;
  • mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel;
  • promouvoir la convergence numérique et l’esprit d’entreprise;
  • lutter contre les disparités infrarégionales.

 

Pour la période 2007-2013, 495 millions d’euros ont été alloués à la Crète. La contribution de l’UE s’élève à 420,5 millions d’euros dans le cadre du Programme opérationnel «Crète et îles de la mer Égée», d’un montant total de 1,1 milliard d’euros (dont 863,3 millions financés par l’UE).

 

Exemples de projets

 

Un bâtiment consacré à l’intelligence ambiante à l’institut des sciences informatiques près d’Héraklion: contribution européenne et nationale de 4 200 000 EUR

Le projet concerne la construction du bâtiment qui abritera les laboratoires de recherche en intelligence ambiante de l’institut des sciences informatiques de la fondation pour la recherche et technologie (FORTH). Il s’agit d’un des plus grands centres de recherche en Grèce, doté d’infrastructures bien organisées, d’un personnel hautement qualifié et d’une renommée mondiale dans la recherche de haut niveau. Le nouveau bâtiment inclut des laboratoires, un espace pour la recherche et développement et un espace dédié aux activités et applications de simulation dans le domaine de l’intelligence ambiante.

 

 

Musée archéologique d’Héraklion: contribution européenne et nationale de 8 400 000 EUR

Deux projets sont en cours pour rénover le musée archéologique d’Héraklion et rendre ainsi le site plus attractif pour la population locale et les touristes. Le premier a trait à la réalisation des travaux nécessaires pour réaménager l’exposition des principales collections archéologiques du musée: nettoyage des pièces, installation de vitrines et d’éclairages et rénovation des salles d’exposition. Le deuxième est un projet paysager qui prévoit le réaménagement du jardin et de la cafétéria du musée et du site d’excavation de l’église de Saint François, zone de drainage des eaux de pluie.

 

Bibliothèque municipale Vikelaia d’Héraklion: contribution européenne et nationale de 3 500 000 EUR

 

Deux projets sont prévus. Le premier concerne la reconstruction du bâtiment «Achtarika». Situé dans le centre historique d’Héraklion, il doit abriter la bibliothèque municipale Vikelaia. Des espaces de commerce et de restauration destinés à la location seront créés au rez-de-chaussée et en mezzanine. Les restaurants et les magasins auront une visée culturelle et éducative puisqu’ils proposeront des produits et aliments typiques de la Crète. Une salle de réception d’une capacité de 170 personnes est également envisagée. Le deuxième projet prévoit de fournir un équipement moderne de classification des ouvrages, des espaces de lecture conviviaux pour les enfants et les adultes et des points d’accès à Internet.

 

Sécurité du réseau routier régional: contribution européenne et nationale de 29 000 000 EUR

Ce projet prévoit d’améliorer le réseau routier régional de la Crète aux endroits dangereux. Il s’agit principalement d’améliorer la signalisation horizontale et verticale, de moderniser et de construire des jonctions et des voies de contournement, de réparer la chaussée et d’installer des systèmes de protection contre les chutes de pierres et les glissements de terrain, ainsi que des barrières de sécurité.

 

 

Pour en savoir plus:

Ministère du développement, de la concurrence, des infrastructures, des transports et des réseaux (autorité de gestion)

Programme opérationnel régional «Crète et îles de la mer Égée»