Chemin de navigation

REGION DE lA SEMAINE:

Moravie du Sud

South Moravia

17/09/2012

La Moravie du Sud est une région très dynamique sur le plan de la coopération territoriale, notamment avec la région autrichienne voisine de Basse-Autriche. De nombreux événements seront organisés dans la région le 21 septembre à l’occasion de la première Journée de la coopération européenne, qui sera célébrée aux quatre coins de l’UE ainsi que dans des pays voisins pour la première fois cette année. Dans les dernières années, la Moravie du Sud a multiplié les programmes de coopération avec les régions étrangères, qui sont passés de 11 à 17. La Moravie du Sud participe depuis 2003 à CENTROPE, une initiative qui entend intégrer les régions situées dans la périphérie de Vienne, Bratislava, Györ et Brno.

Dotée d’une superficie de 7 195 km2 et d’une population de 1 154 654 habitants (2010), la Moravie du Sud est la quatrième région la plus étendue de République tchèque. Elle est située au sud-est du pays, aux frontières avec l’Autriche et la Slovaquie. Brno est la plus grande ville de la région; c’est aussi la deuxième ville de République tchèque. Elle abrite 32 % de la population régionale, contre 1,3 % seulement pour les plus petites municipalités.

La Moravie du Sud, région à laquelle appartient Brno, la deuxième ville de République tchèque en taille et en importance, arrive en tête du classement des régions tchèques et elle est considérée comme un pôle d’innovation et de compétitivité dans le pays.

Quelles sont les priorités de la région?

1. Compétitivité

La Moravie du Sud fonde sa compétitivité sur le développement et l’utilisation de capacités d’innovation. Il existe un réseau bien développé de recherche et développement dans des domaines traditionnels et nouveaux, en relation avec le secteur des entreprises et d’autres réseaux de R&D. La région soutient aussi la création de petites et moyennes entreprises et un système d’éducation de grande qualité; elle héberge à Brno le centre d'innovation le plus important du pays.

2. Cohésion sociale

Pour atteindre cet objectif, le bon fonctionnement du marché du travail, la qualité des services publics et la protection des minorités et des personnes handicapées contre l’exclusion sociale font l’objet d’une attention spéciale.

3. Infrastructures

La modernisation des routes et des voies ferrées, le raccordement au réseau européen de transport, la construction d’installations de contrôle des inondations et d’approvisionnement en eau et en énergie sont des facteurs clés pour améliorer la compétitivité et garantir le caractère attractif de la région pour les entreprises et un taux d’emploi élevé.

4. Un développement régional équilibré

Réduire les disparités régionales dans le développement des zones périphériques et rurales est un défi auquel la Moravie du Sud doit faire face. Il faut accroître l’efficacité et la durabilité du développement économique de la région et stabiliser la population. L’amélioration du réseau de transport pour mieux desservir les zones périphériques et les investissements dans d’autres infrastructures techniques et sociales sont les instruments utilisés pour atteindre cet objectif.

Quelle est la contribution apportée par la politique régionale de l’UE?

Pour la période 2007-2013, la Moravie du Sud et la région de Vysočina (formant ensemble la «région du Sud-Est») ont reçu un financement de l’UE de 704,45 millions d’euros au titre du Programme opérationnel régional «Sud-Est».

Les financements de l’UE ont permis d’investir dans les domaines suivants:

  • la recherche, le développement et l’innovation;
  • les transports
  • - le tourisme;
  • le développement des villes et des zones rurales.

Comme la Moravie du Sud partage une frontière avec l’Autriche et la Slovaquie, la région bénéficie des programmes européens de coopération territoriale:

- le programme opérationnel «Autriche-République tchèque», doté d’un financement de l’UE de 107 millions d’euros (à ce jour, 59 projets ont bénéficié de ce programme);

-le programme opérationnel «Slovaquie-République tchèque», doté d’un financement de l’UE de 93 millions d’euros (à ce jour, 73 projets ont bénéficié de ce programme).

Exemples de projets

Les projets cités en exemple bénéficient tous d’un soutien au titre du programme de coopération territoriale Autriche-République tchèque concernant la Moravie du Sud.

  • „iCOm"(International Constructive Communication in the Context of ICT): contribution FEDER: 705 022 EUR

    Depuis janvier 2011, l’université de Vienne (Autriche) et l’université Masaryk de Brno travaillent ensemble sur le projet «iCom», qui entend renforcer les liens transfrontaliers entre les universités et les entreprises dans le secteur des technologies de l’information (TI). Le projet offre aux entreprises la possibilité de créer des réseaux avec les universités et de participer à des projets de recherche. Il donne aussi aux professionnels des TI l’occasion d’améliorer leurs compétences de communication et de partager leur expérience et leurs meilleures pratiques dans la gestion de projets. Il s’agit d’encourager une intense coopération et un travail en réseau entre les entreprises et les universités de façon à mettre en relation la pratique et la recherche. Pour assurer la pérennité des réseaux, des «ateliers iCom pratique-recherche» sont organisés régulièrement à Vienne et à Brno ou dans les alentours. Dans ces ateliers, des informaticiens, des étudiants en doctorat, des experts des TI, des gestionnaires de projets, des consultants et d’autres professionnels se rencontrent pour partager et discuter des problèmes pratiques, trouver une interface commune avec la science et la recherche et rechercher ensemble des solutions.

  • «Découvrez à vélo des curiosités et des vins régionaux» contribution FEDER: 997 290 EUR

    Ce projet a été mis en place par le Centre du tourisme de Moravie du Sud et son partenaire autrichien, Weinviertel Tourismus GmbH. Le principal objectif du projet est la coopération entre les deux régions dans le domaine du cyclisme avec la création de produits frontaliers communs destinés aux touristes tels que des foires-expositions, le marquage des pistes cyclables longue distance «Eurovelo 13 –Iron Curtin Trail» dans les deux régions et la construction d’infrastructures adaptées pour les cyclistes, et la promotion commune du tourisme de façon à accroître l’importance du secteur touristique dans la région frontalière.

  • «Sur les traces du modernisme» contribution FEDER: 1 417 545 EUR

    Ce projet vise à connecter le patrimoine architectural de la première moitié du 20e siècle en Moravie du Sud et dans le Nord-Est de l’Autriche en créant un nouvel itinéraire touristique entre Brno et Vienne. Il prévoit l’organisation d’événements éducatifs et culturels et d’expositions, et la production de matériel promotionnel et d’applications pour téléphones portables contenant des informations sur les différents bâtiments. L’itinéraire culturel relie la Moravie du Sud et la Basse-Autriche, avec par exemple les villas de Jurkovič, le musée Josef Hoffmann, la villa Tugendhat, le Mémorial Leoš Janáček et la maison de Gustav Mahler à Jihlava.

  • «Des mesures écologiques de protection contre les inondations au confluent des rivières Morava et Thaya» : contribution FEDER: 2 217 675 EUR

    Le polder «Soutok» («Confluent») du côté morave de la frontière constitue, du fait de son emplacement et de sa taille, un élément très important de protection contre les inondations pour les municipalités autrichiennes situées sur la rive droite des rivières Thaya et Morava, entre Bernhardsthal et Marchegg. Le projet prévoit l’extension d’un modèle informatique existant de la zone du polder, la production de calculs et de cartes sur les inondations, l’élaboration d’un plan d’optimisation des interventions de contrôle des inondations, la revitalisation du bassin fluvial frontalier de la Thaya, la réparation des digues, de nouveaux refuges pour les animaux du polder et d’autres activités de protection contre les inondations.

 

Informations complémentaires