Chemin de navigation

REGION DE LA SEMAINE:

West Wales and the Valleys

West Wales and the Valleys

19/04/2012

Le Commissaire en charge de la politique régionale, Johannes Hahn, se rendra au pays de Galles les 19 et 20 avril. Il rencontrera le Premier ministre gallois Carwyn Jones et d’autres membres du gouvernement gallois. Il visitera quatre projets financés par l’UE à Neath Port Talbot et Swansea.

 

Quelles sont les priorités de la région?

Située au Royaume-Uni, la région de West Wales and the Valleys s’étend sur 1,24 millions d’hectares et compte environ 1 150 km de côtes. Sa population est de 1,86 millions d’habitants. En 2009, le PIB par habitant s’élevait à 70 % de la moyenne de l’UE. Pour la période 2007-2013, cette région est considérée comme une région de convergence.

L’objectif global du programme Convergence du FEDER est de faire de West Wales and the Valleys une région d’entreprenariat dynamique à la pointe du développement durable. La mise en œuvre du programme s’effectue selon une structure simplifiée s’articulant autour de cinq grandes priorités:


  • bâtir une société fondée sur la connaissance;


  • améliorer la compétitivité des entreprises;


  • développer l’infrastructure stratégique d’une économie moderne;


  • créer un environnement économique attractif pour les entreprises;


  • bâtir des communautés durables.


  • Le programme a reçu du FEDER une allocation de 1,25 milliards d’euros. Si l’on ajoute les financements nationaux et privés, le programme dispose de 2,2 milliards d’euros pour stimuler la croissance et l’emploi au cours de la période 2007-2013.

     

    Quelle est la contribution apportée par la politique régionale de l’UE?

    70% des ressources de convergence du FEDER sont consacrées aux catégories de dépenses les plus utiles à la mise en œuvre des objectifs de Lisbonne en matière de croissance et d’emploi.

    Le programme fonctionne bien et il est sur le point d’atteindre les objectifs convenus avec la Commission concernant les réalisations matérielles et l’affectation des fonds. À ce jour, 94 % du budget total du programme (82 % de l’allocation du FEDER) ont été alloués à 137 projets ; un solide portefeuille de projets garantit le plein engagement des parties tout en offrant une bonne concordance stratégique avec les objectifs du programme. Les dépenses totales s’élèvent à 36 % du budget global du programme (28 % de l’allocation du FEDER).

    Jusqu’à présent, 7 500 emplois et 1 400 entreprises ont été créés dans la région de convergence grâce aux projets du FEDER.

     

    Exemples de projets

    Le Commissaire Hahn visitera les projets suivants, cofinancés par le Fonds européen de développement régional:



    • Périphérique desservant Neath Port Talbot ( 56,2 millions de contribution FEDER).

      Mieux connu sous le nom de «Harbour Way» (la voie portuaire), cet investissement permettra de terminer le tronçon de 4,8 km allant de la sortie 38 de la M4 jusqu’à Port Talbot et les quais. Il s’agit d’une liaison vitale, représentant une ouverture entre l’Ouest du pays de Galles, le réseau d’autoroutes du Royaume-Uni, les grands axes routiers et l’Europe continentale. La phase finale, qui s’inscrira dans la continuité des phases déjà terminées, consacrera 210 hectares, principalement constitués de friches industrielles, au développement des PME et autres industries avec accès aux marchés européens, ce qui créera des possibilités d’emploi et une régénération.

    • Institute for Life Sciences 2 (16 millions de contribution FEDER)

      Cet institut dirigé par l’université de Swansea est destiné à jouer un rôle majeur dans le développement de nouveaux produits et services pour le secteur de la santé. Ce projet devrait permettre une collaboration étroite avec les entreprises dans le domaine de la R&D.

    •  

    • Centre for Nanohealth (10 millions de contribution FEDER)

      Ce centre de nanosanté dirigé par l’université de Swansea sera un centre de recherche interdisciplinaire unique en son genre utilisant la nanotechnologie pour produire des produits et services de santé en collaboration avec l’industrie. Le CNH recherchera de nouvelles méthodes de détection précoce des maladies et des traitements pionniers grâce à de nouvelles technologies amenées à être utilisées en cabinet médical, dans des cliniques communautaires, voire à domicile. Il pourrait s’agir, par exemple, d’un dispositif aidant les patients souffrant de troubles cardiaques à ajuster leur posologie médicamenteuse.

    • Project Technocamps à l'université de Swansea (4 millions de contribution FSE)

      Ce projet encourage les jeunes à suivre des cours de STEM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) au travers de sessions interactives sur différents thèmes comme la robotique, le développement de jeux ou le numérique au service de la police scientifique. Une exposition interactive pourra être visualisée.

     

    Informations complémentaires