Chemin de navigation

REGION DE LA SEMAINE:

Lituanie

Lithuania

29/03/2012

Le Commissaire en charge de la politique régionale, Johannes Hahn, se rendra en Lituanie le 29 mars. Il rencontrera Mme Dalia Grybauskaitė, présidente de la République de Lituanie, M. Andrius Kubilius, son Premier ministre, et d’autres membres du gouvernement lituanien. Il visitera aussi un projet financé par l’UE à l’hôpital universitaire Santariškių klinikos de Vilnius.

 

Quelles sont les priorités du pays?

Située dans la région de la mer Baltique, la Lituanie compte 3,3 millions d’habitants. En 2009, le PIB par habitant s’élevait à 58 % de la moyenne de l’UE. La Lituanie est donc une région de convergence.

Pour la période 2007-2013, la Lituanie a défini les priorités suivantes concernant les financements régionaux de l’UE:


  • promouvoir la société de la connaissance, la recherche et l’innovation;


  • accélérer la croissance économique à long terme;


  • créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité;


  • développer la cohésion sociale.
  •  

    Quelle est la contribution apportée par la politique régionale de l’UE?

    La Lituanie est en droit de solliciter une aide au titre de la politique de cohésion depuis son adhésion à l’UE en 2004. L’objectif global du document unique de programmation (DOCUP) pour 2004-2006 était de réduire très rapidement le retard du pays par rapport à la moyenne de l’UE. Il fallait surtout corriger l’absence d’infrastructures de base et des sommes considérables ont été allouées à cette fin. Concernant les résultats:

    • 3 524 projets ont été exécutés;


    • le PIB en 2008 était 2,1 % plus élevé que le PIB qui aurait été obtenu sans les interventions prévues dans le document unique de programmation;


    • au total, 19 525 emplois ont été créés.
    • Au cours de la période 2007-2013, le montant total des fonds structurels et de cohésion alloués à la Lituanie s’élève à 6,885 milliards d’euros. La période de programmation actuelle prévoit la mise en œuvre de quatre programmes opérationnels (PO), dont deux sont cofinancés par le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds de cohésion (FC): le PO Promotion de la cohésion et le PO Croissance économique. Les deux autres programmes sont financés par le Fonds Social Européen.

      L’objectif du programme opérationnel Promotion de la cohésion est d’améliorer le niveau de vie dans tout le pays, sur le plan à la fois économique et social. Cela devrait jeter les bases d’un développement économique stable et durable à long terme. Le programme opérationnel Croissance économique vise à accélérer la croissance économique à long terme de façon à combler l’écart entre le niveau de développement de la Lituanie et le niveau moyen affiché par l’UE.

       

      Exemples de projets

      • Le projet RAIN , doté d’une contribution de l’UE de 42 606 600 euros, permettra d’améliorer considérablement l’accès aux connexions à large bande dans les régions rurales, en les rendant disponibles pour 98 % de la zone et, ce faisant, éliminera la fracture numérique, renforcera la cohésion sociale et contribuera à la croissance économique avec un secteur rural plus compétitif. Quelque 4 400 km de câbles à haut débit vont être posés, des infrastructures de réseau et des points de raccordement vont être installés. Par conséquent, 660 000 citoyens, 2 000 entreprises et 9 000 institutions publiques seront prêts à bénéficier du puissant outil haut débit.

      • Centre National de Sciences Physiques et Technologiques:

        L’université de Vilnius et quatre partenaires développeront ensemble ce centre, avec le soutien financier de l’UE qui a alloué 49 309 300 euros à ce projet. Le centre se concentrera sur trois domaines de recherche: la technologie laser, la science des matériaux et la nanotechnologie, et les semi-conducteurs. Les travaux du projet incluent la construction et l’équipement d’un centre de R&D à la pointe de la technologie, d’une superficie de 25 000 m2 et pouvant héberger d’éminentes équipes de recherche.
      • Le développement de lasers industriels pour les microsystèmes a placé quatre entreprises spécialisées de Lituanie à la pointe du marché mondial en matière de microsystèmes et de diagnostiques. Ekspla, Light Conversion, Optida, and Standa , qui ont bénéficié d’une allocation de 1 090 000 euros de la part de l’UE, ont allié leurs forces pour concevoir des lasers à usage industriel plus sophistiqués, puissants et robustes.
      • Centre moderne de téléchirurgie à l'hôpital universitaire Santariškių Klinikos de Vilnius:

        Ce projet recevra la visite du Commissaire Johannes Hahn. L’objectif du projet est de moderniser les programmes d’études chirurgicales spécialisées en introduisant les technologies modernes pour faciliter l’acquisition des compétences pratiques indispensables en chirurgie moderne.

        Des technologies de télémédecine destinées à la formation directe de spécialistes ont pour cela été installées, ainsi que des simulateurs de procédures chirurgicales, une technique innovante d’enseignement et de formation pratique dans un environnement virtuel.
        Le projet s’inspire d’expériences réussies dans d’autres pays utilisant les technologies de téléchirurgie. Également appelé chirurgie à distance, la téléchirurgie associe la robotique aux technologies modernes.
        En téléchirurgie, le chirurgien n’a pas besoin de se trouver au même endroit que le patient. L’intervention chirurgicale est réalisée à l’aide d’instruments spéciaux qui obéissent à des programmes de transmission à haut débit de données et d’informations de gestion. Ce type de chirurgie présente de nombreux avantages. Souvent, les patients qui vivent dans des endroits reculés ont difficilement accès à des chirurgiens professionnels. Avant la téléchirurgie, ces personnes devaient parcourir de grandes distances pour pouvoir bénéficier d’une intervention chirurgicale.

        La mise en œuvre de ce projet s’est déroulée du 27 septembre 2007 au 30 novembre 2010. Le FEDER a versé une contribution de 1 400 000 euros.

       

      Informations complémentaires