Chemin de navigation

RÉGION DE LA SEMAINE: MARTINIQUE (FRANCE)

Region Martinique

08/11/2011

Le Commissaire Johannes Hahn s'est rendu en Martinique les 3 et 4 novembre derniers, à l'occasion de la XVIIe Conférence des Présidents des Régions ultrapériphériques (RUP), sous la présidence de M. Serge Letchimy, le président du Conseil régional. Il en a profité pour visiter des projets soutenus par l'Union européenne favorisant l'insertion sociale à La Grivelière (par exemple, un chantier de réhabilitation d’une ancienne habitation caféière) et des projets de revalorisation du quartier de Trenelle à Fort-de-France.

Quelles sont les priorités de la région?

La Martinique est l'une des 8 régions ultrapériphériques de l'Union européenne. Son PIB par habitant se situe à 76% de la moyenne de l’UE27 en 2008 (d'après Eurostat) et a évolué dans les dernières années. Cela reflète la tendance de la Martinique au rattrapage par rapport à la moyenne française et par rapport à l’UE, malgré un niveau de chômage très élevé.

L'économie est extrêmement concentrée sur le secteur des services (l’administration publique et le secteur associatif, ainsi que le commerce de détail traditionnel, dopé par le tourisme qui est l'un des moteurs de l’économie régionale). La priorité de la région est de développer les secteurs dont le potentiel de croissance est important, notamment le tourisme et l'industrie agro-alimentaire.

Quelle est la contribution apportée par la politique régionale de l’UE?

La région bénéficie d'un programme soutenu par le Fonds européen de développement régional (FEDER) qui représente un investissement européen de 553 millions d'euros pour la période 2007-2013. Cette somme comprend une allocation spécifique de 107 millions pour compenser les surcoûts liés aux spécificités de la région (telles que l’éloignement, l'insularité, le relief, le climat difficile et la dépendance économique vis-vis d'un petit nombre de produits).

Les principales priorités sont les suivantes:

  • le développement économique, l’innovation et la recherche

  • l’accessibilité du territoire

  • la mise en valeur du potentiel local

  • la gestion de l’environnement

  • la poursuite de l'effort en matière d'équipements, d'éducation et de santé dans la perspective de garantir la cohésion sociale

  • a compensation des surcoûts résultant de la localisation ultrapériphérique

Environ 25% de paiements ont été effectués à ce jour auprès des porteurs de projets.

Exemples de projets

1. Pôle de recherche agro-environnementale de la Martinique (PRAM) travaille au développement d'une agriculture diversifiée et durable. L'objectif est de trouver des créneaux de commercialisation nouveaux via notamment la valorisation des variétés fruitières locales sous-exploitées.

2. Transformation des troncs de bananiers: deux entreprises (FIB ET CO SAS et NV TECH), ont uni leurs forces pour transformer des troncs de bananier, jusque-là inutilisés en produits tels que du bois de placage et des fibres naturelles, très demandés sur les marchés internationaux.

3. Un nouveau système pour les patients atteints de lésions cérébrales a été mis en place au centre hospitalier régional et universitaire (CHU) de Fort-de-France. Développé avec le soutien financier de l’UE, ce système appelé "ISIS" fait appel à des techniques informatiques de pointe pour améliorer la qualité des soins apportés à ces patients.

4. Dans ce même hôpital, une nouvelle Maison de la femme, de la mère et de l’enfant (MFME) a été ouvert en 2008. Elle permet de réduire les taux relativement élevé de grands prématurés et de mortalité infantile sur l’île. Le centre accueille l’école interrégionale de sages-femmes de l’île. Il a acquis une réputation de premier plan dans son domaine à l’échelle des Caraïbes et propose ses services aux patients de Guyane française.

Informations complémentaires