Chemin de navigation

La Commission approuve le plan de la Croatie relatif à l’investissement de 450 millions d’euros de la politique de cohésion de l’UE pour générer croissance et emplois.

(26-08-2013)

La Commission approuve le plan de la Croatie relatif à l’investissement de 450 millions d’euros de la politique de cohésion de l’UE pour générer croissance et emplois.

La Commission européenne a approuvé aujourd’hui le plan d’investissement de la Croatie visant à utiliser 449,4 millions d’euros de fonds de la politique de cohésion de l’UE alloués au pays au moment de son adhésion à l’UE, le premier juillet 2013. Le cadre de référence stratégique national (CRSN) préparé par les autorités croates définit les investissements prioritaires pour les régions croates dans le but d’accélérer la croissance économique et créer des emplois et stimuler ainsi la compétitivité globale du pays. Il convient d’identifier des projets stratégiques avec des objectifs clairs et prédéfinis répondant à ces priorités, de sorte à utiliser au mieux ces investissements précieux d’ici la date limite de 2016.

Le commissaire Johannes Hahn s’est exprimé sur la question : « Ceci est un premier pas essentiel pour la Croatie sur la voie de la compétitivité. Les fonds de la politique de cohésion doivent être investis dans les secteurs qui en ont le plus besoin afin de consolider l’économie locale, accroître la participation au marché du travail et tirer parti des atouts du pays, par exemple à travers la préservation et la promotion des ressources naturelles pour stimuler le secteur du tourisme et l’aide aux entreprises pour soutenir l’essor des PME ».

Les investissements du Fonds de cohésion (149,8 millions d’euros) seront affectés à la gestion des déchets et des eaux usées, ainsi qu’à l’amélioration de l’approvisionnement en eau. Les investissements du Fonds européen du développement régional (228,4 millions d’euros) seront quant à eux destinés à l’aide aux PME, à la recherche et à l’innovation ainsi qu’aux infrastructures plus essentielles telles que les chemins de fer et les voies navigables. Le Fonds social européen (60 millions d’euros) soutiendra la création d’emplois et investira dans des projets d’inclusion sociale et d’éducation.

La Croatie rejoint l'exercice financier en cours de la politique de cohésion à seulement six mois de son terme. C’est pourquoi tous les projets sélectionnés pour des investissements devront être complétés d’ici la fin 2016, conformément aux règles de l'UE.

Plus d’informations