Chemin de navigation

Le Commissaire Hahn inaugure deux projets d’une importance majeure pour la Roumanie et la Bulgarie

(18-06-2013)

Le Commissaire Hahn inaugure deux projets d’une importance majeure pour la Roumanie et la Bulgarie

Le Commissaire en charge de la politique régionale, Johannes Hahn s'est rendu en Roumanie et en Bulgarie le 14 juin où il a inauguré deux projets financés par l’UE, d’une importance majeure pour la région: le début des travaux de construction de l’infrastructure de recherche ELI-NP (Extreme Light Infrastructure – Nuclear Physics / infrastructure de la lumière extrême –physique nucléaire) à Magurele, à côté de Bucarest, et l’ouverture du pont Vidin-Calafat entre la Roumanie et la Bulgarie.

Pour l’événement concernant l'ELI-NP, le Commissaire était accompagné du Premier ministre roumain, Victor Ponta, du ministre de l’éducation, Remus Pricopie, et du ministre délégué de l’enseignement supérieur, de la recherche et du développement scientifiques, Mihnea Costoiu. S’exprimant depuis le site ELI à Magurele, le Commissaire Hahn a déclaré: «ELI est extrêmement important, non seulement pour la Roumanie mais pour toute l’Europe. C’est un projet attractif pour les chercheurs et les étudiants. Il vise à enrayer la fuite des cerveaux au profit de la circulation des cerveaux et à susciter des vocations scientifiques. Il peut aussi placer l’Europe sur la carte de la recherche en physique nucléaire utilisant la technologie laser.» Puis d’ajouter: «La Roumanie a déjà commencé à tisser des liens cruciaux entre ELI-NP et le monde universitaire et à promouvoir son potentiel commercial à l’échelon international.»

ELI est une infrastructure de recherche paneuropéenne répartie sur trois pays de l’Union européenne: la République tchèque, la Hongrie et la Roumanie. Ces trois pays coopèrent au bénéfice de toute la communauté scientifique européenne travaillant dans la recherche et le développement. L’investissement pour le projet ELI-NP s’élève à 356,2 millions d’euros, dont 83 % seront financés par l’UE et 17 % par la Roumanie.

Communiqué de presse

 

Le Commissaire Hahn a aussi inauguré le «pont de la nouvelle Europe» qui traverse le Danube entre Calafat et Vidin, reliant la Roumanie et la Bulgarie. Il était accompagné du président et du Premier ministre bulgares, M. Plevneliev et M. Oresharski, ainsi que du Premier ministre roumain, M. Ponta. Le Commissaire Hahn a commenté l’ouverture du pont en ces termes: «Ce pont, qui relie les communautés et crée des liens commerciaux essentiels, est un symbole puissant de la politique régionale européenne. Aujourd’hui, le pont de la nouvelle Europe s’ouvre non seulement à la circulation, mais ouvre également la voie à une série de débouchés pour les entreprises et la recherche, des deux côtés du fleuve et au-delà.» Et d’ajouter: «Je suis convaincu que la collaboration entre la Roumanie et la Bulgarie, que nous avons encouragée au travers de la stratégie pour le Danube et qui a permis la réalisation de ce projet, sera une incitation à renforcer les liens et profitera considérablement aux deux pays.»

Le projet de construction du pont a commencé en 2007, mais le plan était déjà en discussion depuis près de 15 ans. La stratégie de l’UE pour la région du Danube, avec sa méthode de coopération unique, combinée à l’intervention du commissaire Hahn, a favorisé l’achèvement du projet. On espère que le nouveau pont aboutira à la création de nouvelles liaisons qui bénéficieront non seulement aux régions de Calafat et de Vidin, mais à l’Europe dans son ensemble. Le pont récemment baptisé «pont de la nouvelle Europe» a reçu 106 millions d’euros d’investissements de l’UE et n’est que le deuxième pont le long de la frontière de 630 km entre les deux pays.

Communiqué de presse

Le Commissaire Hahn inaugure les travaux de construction du projet «Extreme Light Infrastructure - Nuclear Physic»:

Le Commissaire Hahn inaugure le «pont de la nouvelle Europe» entre la Roumanie et la Bulgarie: