Chemin de navigation

«Le développement de nos villes déterminera le développement économique, social et territorial futur de l’Union européenne»

(18-06-2013)

«Le développement de nos villes déterminera le développement économique, social et territorial futur de l’Union européenne»

Le Commissaire Hahn a prononcé aujourd’hui à Bruxelles le discours d’ouverture de la conférence organisée conjointement par la Commission européenne, le Parlement européen et URBACT, le programme européen pour un développement urbain durable.

«L’Europe ne peut pas faire face aux défis actuels sans un vrai engagement des villes, a-t-il souligné. Il n’est pas exagéré d’affirmer que le développement de nos villes déterminera le développement économique, social et territorial futur de l’Union européenne. Les villes joueront un rôle pivot dans la réalisation des objectifs de la stratégie Europe 2020. Or qu’il s’agisse d’environnement, d'économie ou de cohésion sociale, si dans nos villes, nous ne sommes pas capables de faire ce qu’il faut, nous ne parviendrons à rien.»

 

À propos d’URBACT, le Commissaire a ajouté: «Il n’existe pas de solution simple à ces questions, mais URBACT, grâce à son réseau étendu d’urbanistes confirmés et de villes partenaires couvrant toute l’Europe, est un mécanisme idéal pour tester les approches innovantes susceptibles d’être adoptées par d’autres. (…) Nous devons absolument apprendre les uns des autres pour aller dans le bon sens, nous concentrer sur les vrais problèmes et trouver la façon la plus intelligente de travailler avec peu de ressources afin de tirer parti de tout le potentiel de nos villes.»

 

Pendant cette conférence, une étude récemment publiée, intitulée «Urban Development in the EU: 50 Projects Supported by the ERDF in 2007-2013» (le développement urbain dans l’Union européenne: 50 projets soutenus par le FEDER en 2007-2013) a été présentée, ainsi qu’une collection de 6 rapports thématiques sur la question «Cities of Tomorrow: Action Today» (villes de demain: agir aujourd’hui), répondant aux grands défis urbains du XXIe siècle. Ces rapports traitent des défis et opportunités de l’exode urbain («Shrinking Cities: Challenges and Opportunities»), de la nécessité d’accroître l’emploi pour améliorer les villes («More Jobs: Better Cities»), de l’innovation sociale comme instrument d’aide en faveur des jeunes («Supporting Young People through Social Innovation»), de la lutte contre les divisions dans les villes d’Europe («Against Divided Cities in Europe»), de la sensibilisation à la mobilité («Motivating Mobility Mindsets») et de la mise en place de l’efficacité énergétique dans les villes européennes («Building Energy Efficiency in European Cities»). Ces rapports donnent des exemples de stratégies de développement urbain durable qui ont fait leurs preuves en s’appuyant sur les piliers de la stratégie Europe 2020, à savoir les aspects environnementaux, sociaux et économiques, et en adoptant une approche intégrée et participative, essentielle en ces temps de ressources limitées.

 

Dans la nouvelle réglementation du FEDER, certaines questions urbaines feront l’objet de priorités d’investissement spécifiques, par exemple les stratégies de promotion d’une économie sobre en carbone, l’amélioration de l’environnement urbain (notamment la réhabilitation des friches industrielles et la réduction de la pollution atmosphérique) et la promotion d’une mobilité urbaine durable. Les villes devraient bénéficier de 40 % des dépenses structurelles, mais la nouvelle politique régionale prévoit de définir beaucoup plus clairement la destination de ces investissements pour aider les villes à faire face aux difficultés qu’elles rencontrent, mais aussi pour aider l'UE à exploiter tout le potentiel des villes en matière de croissance intelligente, durable et inclusive.

 

Pour en savoir plus sur la politique urbaine de l’UE