Chemin de navigation

Déclaration du Commissaire Johannes Hahn, en charge de la politique régionale: la Commission européenne est prête à apporter son aide suite aux inondations qui ont frappé l’Autriche, la République tchèque et l’Allemagne

(03-06-2013)

Déclaration du Commissaire Johannes Hahn, en charge de la politique régionale: la Commission européenne est prête à apporter son aide suite aux inondations qui ont frappé l’Autriche, la République tchèque et l’Allemagne

«Nous sommes vraiment désolés que plusieurs personnes aient perdu la vie, victimes des inondations en Autriche, en République tchèque et en Allemagne. J’envoie toutes mes condoléances à leurs proches et à leurs familles. En même temps, je tiens à rassurer ces personnes, les communautés affectées et les autorités politiques et à leur faire savoir que nous, la famille européenne, sommes prêts à apporter notre aide là où le besoin s’en fait le plus sentir.

En effet, le Fonds de solidarité de l'Union européenne a été créé suite aux grandes inondations de 2002 pour aider les États membres et les zones sinistrées à se remettre sur pied et à affronter les frais de reconstruction et des opérations de sauvetage. Pour le moment, il convient de s’assurer que tout le monde est sain et sauf et dispose d’un toit.»

En principe, les pays concernés sont éligibles (en tant qu’États membres de l’UE) s’ils effectuent une demande dans les 10 semaines à compter de la date de la catastrophe. Concernant ces trois pays, le seuil minimum normal de dommages directs nécessaire pour activer le Fonds de Solidarité de l'Union Européenne (FSUE) est fixé à 1,79 milliards d’euros pour l’Autriche, 872 millions d’euros pour la République tchèque et 3,67 milliards d’euros pour l'Allemagne.

Réglementation du FSUE

Pour en savoir plus