Chemin de navigation

«Les villes sont des laboratoires pour les tendances socioéconomiques»

(07-05-2013)

«Les villes sont des laboratoires pour les tendances socioéconomiques»

 

Le 7 mai, le Commissaire en charge de la politique régionale, Johannes Hahn, a prononcé le discours d’ouverture de la «Première journée des régions urbaines autrichiennes» à Graz.

 

Il a insisté sur l’importance des régions urbaines pour le développement économique de l’UE et la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020. «Les villes sont des laboratoires pour les tendances socioéconomique, tant au sens positif que négatif du terme. Elles sont à la pointe de l’innovation car les problèmes auxquels elles sont confrontées, notamment la pollution, les émissions de CO2 et les tensions sociales, les obligent à mettre au point des solutions durables.»

 

Le Commissaire a aussi mis en exergue la capacité économique des villes. En effet, les régions urbaines génèrent 85 % du PIB. «C’est pourquoi nous avons aussi prévu pour la période 2014-2020 des moyens budgétaires suffisants et des programmes sur mesure pour promouvoir le développement urbain.»

 

Au programme du séjour du Commissaire à Graz figurait également la visite d’un projet de développement urbain innovant faisant figure de bonne pratique: le projet «Smart City Graz» (Graz, ville intelligente) qui vise à utiliser les nouvelles technologies énergétiques urbaines pour garantir «zéro émission» dans un quartier urbain. Selon le Commissaire, ce projet de ville intelligente est un «projet phare européen», qui met précisément en œuvre les objectifs fixés dans le cadre de notre politique urbaine: l’innovation, l’efficacité énergétique et la création de nouveaux postes de travail «intelligents».