Chemin de navigation

Déclaration du Commissaire Johannes Hahn à l’occasion du lancement du projet de sauvetage de Pompéi

(06-02-2013)

Déclaration du Commissaire Johannes Hahn à l’occasion du lancement du projet de sauvetage de Pompéi

Cet endroit est extraordinaire et je suis ravi d’être ici pour participer au lancement des travaux. Si je suis si heureux d’être ici, ce n’est pas uniquement pour faire une déclaration, c’est aussi parce que les travaux ont réellement commencé sur le site.

Je tiens à saluer les efforts du ministre Barca qui, avec ses collègues, a su transformer cette idée en projet tangible en les motivant et en les associant au projet, formant ainsi une équipe qui a aujourd’hui le vent en poupe.

Nous venons de voir une présentation de ce projet devantla presse. Cettecommunication à caractère informatif a opté pour une transparence totale pour que tout le monde puisse suivre l’évolution de cet important projet. C’est tout à fait comme ça que nous devons procéder.

En mars 2012, nous avons approuvé un financement régional de 41,8 millions d’euros au titre de grand projet. Aujourd’hui, à l’occasion de ma deuxième visite à Pompéi, je tiens à affirmer ma détermination à assurer le succès de ce projet: Pompéi a une importance culturelle énorme pour l’Europe, pour le reste du monde et pour l’Italie. C’est aussi un atout économique régional considérable pour la Campanie, ce qui revêt une importance vitale en ces temps de crise.

Ce projet marque un premier pas modeste mais crucial en direction de notre objectif.

En principe, nous sommes sur le point de conclure les négociations budgétaires pour la période 2014-2020. Je pense que nous allons probablement parvenir à un accord qui concèdera à l’Italie une enveloppe importante.

À Pompéi, une fois obtenu un accord budgétaire, nous devons tout mettre en œuvre pour poursuivre ce magnifique projet culturel dédié à la préservation et à la rénovation de ces sites essentiels du patrimoine italien.

Ce n’est pas seulement une question de patrimoine culturel européen ou italien, c’est aussi une superbe opportunité économique.

Apparemment, y a 55 ans, plus de 50 points de visite étaient ouverts au public sur le site de Pompéi. Il n’y en a pas plus de 5 aujourd’hui. Nous devons renverser cette situation au plus vite. Si nous pouvons rendre ce site plus attractif et plus accessible, nous attirerons bien plus de visiteurs, qui sont déjà plus de 2 millions par an.

Les avantages économiques du projet de conservation de Pompéi pour les futures générations pourraient être énormes. Nous parlons ici de création d’emplois et de préservation des postes existant grâce à un tourisme de qualité.

Ce projet pourrait aussi servir de modèle dans le reste de l’Italie, un pays qui regorge de sites de ce type et dont le patrimoine culturel est extrêmement riche.

Concernant les performances de l’Italie dans la mise en œuvre de la politique de cohésion, l’année 2012 mérite l’appellation d’annus mirabilis. Le ministre Barca a pris des mesures importantes, il n’est pas candidat aux élections, donc je me permets d’affirmer qu’il nous faut continuer sur la voie qu’il a fixée. Inutile de chercher à réinventerla roue. Nous devons en faire plus mais continuer dans le même sens. Mon seul vœu serait de pouvoir accélérer notre action et garantir sa continuité.

Je dois ajouter qu’il existe toujours le risque de perdre 2 milliards d’euros. Il est par conséquent essentiel de maintenir notre engagement. Soyez surs que la Commission européenne et moi-même restons à votre entière disposition pour toute question relative à la réalisation de nos objectifs communs. Grazie.

Communiqué de presse

Vidéo