Chemin de navigation

Décollage en vue: pour réussir, la nouvelle stratégie macrorégionale de l'Union pour la région adriatico-ionienne devra être bien ciblée

(05-02-2014)

Décollage en vue: pour réussir, la nouvelle stratégie macrorégionale de l'Union pour la région adriatico-ionienne devra être bien ciblée

Les préparatifs pour la mise en place d’une toute nouvelle stratégie macrorégionale visant à favoriser la coopération entre les huit pays de la région adriatique et ionienne ont franchi une étape décisive. Organisée par la présidence grecque du Conseil de l’Union européenne et la Commission européenne, une conférence des parties prenantes de haut niveau a lieu à Athènes les 6 et 7 février. Elle marque la fin d’une large consultation à laquelle ont participé les parties prenantes et la société civile de l’ensemble des huit pays.

Les résultats de cette consultation seront intégrés dans le courant de l'année à une proposition formelle de M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique régionale, visant à établir une stratégie sur mesure tenant compte des besoins et des capacités de la région. Elle fait suite à une demande formulée par les dirigeants de l’Union européenne en décembre 2012 visant à mettre en place la nouvelle stratégie macrorégionale d’ici la fin de 2014.

C’est la première fois, dans le cadre d'une stratégie macrorégionale, que des pays de l’UE (Croatie, Grèce, Italie, Slovénie) et des pays tiers (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Serbie) collaborent à parts égales pour relever des défis communs en s’appuyant sur des atouts partagés. Dans une région qui a incontestablement connu quelques-uns des plus importants conflits d’Europe, la stratégie permettra de rapprocher les Balkans occidentaux de l’Union européenne. L’accent sera mis en particulier sur la croissance bleue, le transport, le tourisme durable et la protection de l’environnement. L'objectif est de contribuer à la prospérité et la création d’emplois dans la région.

La stratégie maritime pour la mer Adriatique et la mer Ionienne, adoptée par la Commission le 30 novembre 2012, est intégrée à la stratégie qui s'articulera autour de quatre piliers fondamentaux: la croissance des secteurs marin et maritime, l'interconnexion de la région (réseaux de transport et d'énergie), la qualité environnementale et le tourisme durable. En outre, le renforcement des capacités, de même que la recherche, l’innovation et les petites et moyennes entreprises contribueront aux quatre domaines prioritaires.

Les consultations des parties prenantes ont été réalisées entre septembre et décembre 2013. Deux pays, un État membre et un pays tiers, ont été chargés de la coordination de la consultation pour chacun des quatre piliers: la Grèce et le Monténégro pour la croissance marine et maritime, l’Italie et la Serbie pour les transports et l’énergie, la Slovénie et la Bosnie-Herzégovine pour l’environnement, et la Croatie et l’Albanie pour le tourisme. D'octobre 2013 à janvier 2014, une large consultation publique en ligne sur la stratégie a également été lancée par la Commission. 

Informations complémentaires

Communiqué de presse

Vers une stratégie maritime pour la mer Adriatique et la mer Ionienne

Conférence des parties prenantes sur la stratégie de l'Union pour la mer Adriatique et la mer Ionienne

Une stratégie maritime pour la mer Adriatique et la mer Ionienne

Twitter: @EU_Regional @JHahnEU #EUSAIR