Quoi de neuf?

Flux RSSFlux RSS

La commissaire Georgieva se félicite des 400 millions d'euros supplémentaires octroyés à la crise humanitaire en Syrie

L'annonce faite par le président Barroso d'octroyer 400 millions d'euros supplémentaires pour combattre la crise humanitaire en Syrie est non seulement bienvenue, mais répond aussi à une urgente nécessité.
07/06/2013  - 

L'annonce faite par le président Barroso d'octroyer 400 millions d'euros supplémentaires pour combattre la crise humanitaire en Syrie est non seulement bienvenue, mais répond aussi à une urgente nécessité.

Les agences des Nations unies vont lancer aujourd'hui un nouvel appel aux donateurs internationaux afin de récolter des fonds pour financer leurs actions humanitaires en Syrie et dans les pays voisins. Il est vital qu'ils se montrent à la hauteur de la situation.

Cette crise, d'une ampleur inégalée depuis de nombreuses années, évolue rapidement dans une région fragilisée. La guerre civile en Syrie a déjà fait plus de 80 000 morts; elle a généré 1,6 million de réfugiés et placé les pays voisins dans une situation intenable. Sept millions de personnes, dont plus de la moitié sont des enfants, ont besoin d'aide humanitaire.

J'ai vu le courage de ces réfugiés et la générosité de leurs hôtes, ainsi que l'excellent travail accompli par les ONG et les organisations internationales dans des conditions extrêmement difficiles. Je sais que la crise ne peut se résoudre que grâce au dialogue et à une solution politique, mais en attendant, nous devons tous redoubler d'efforts pour apporter une aide.

Nous devons continuer à insister sur la primauté du droit humanitaire international et appeler toutes les parties au conflit à respecter et à protéger les droits de ceux qui sont pris, bien malgré eux, entre deux feux.

Je ne doute pas que l'esprit de compassion, la générosité et la solidarité, qui constituent des valeurs fondamentales de l'Europe, vont inciter d'autres donateurs à emboîter le pas à la Commission et à faire de substantielles promesses de dons pour aider toutes ces populations en détresse.