Quoi de neuf?

Flux RSSFlux RSS

Trois ans après le grave tremblement de terre, la Commission réaffirme son engagement à long terme envers Haïti

Capacité de réaction aux catastrophes en Haïti – Crédits photographiques: CE/ECHO/François Duboc
08/01/2013  - 

Cette semaine, nous commémorons le tremblement de terre qui a touché Haïti il y a trois ans, le 12 janvier 2010. Ses conséquences dévastatrices en font l’une des pires catastrophes naturelles de l’histoire récente. À cette occasion, la commissaire Kristalina Georgieva, la Haute représentante et vice-présidente de la Commission européenne, Catherine Ashton, et le commissaire Andris Piebalgs ont réaffirmé l’engagement à long terme de la Commission européenne envers le peuple haïtien.

L’Europe a répondu rapidement et avec fermeté aux besoins massifs engendrés par ce tremblement de terre. Tout en contribuant à sauver des vies, la Commission européenne a fourni un logement à plus de 500 000 personnes. L’aide humanitaire de l’UE a également soutenu le traitement du choléra et la prévention contre la propagation de l’épidémie.

Tout aussi important, l’UE a accordé une attention particulière à la réduction des risques de catastrophes et aux mesures visant à aider les Haïtiens à être mieux armés face aux futures catastrophes. Au total, l’aide humanitaire de l’UE bénéficie à 5 millions de personnes, soit à un Haïtien sur deux.

L’UE soutient également la gouvernance, les infrastructures, les activités économiques et le budget de l’État, permettant ainsi de fournir de l’aide en matière de santé, d’éducation et de justice. La majorité des fonds promis par l’Union européenne après la catastrophe ont déjà été accordés et des sommes supplémentaires ont déjà été attribuées en vue de répondre aux besoins en constante évolution.

Il reste bien entendu énormément à faire. Des événements récents, comme la tempête tropicale Isaac et l’ouragan Sandy, compliquent davantage le redressement d’Haïti et soulignent une fois de plus la nécessité d’accroître la résistance d’Haïti aux catastrophes naturelles.

Trois ans après la tragédie qui a frappé Haïti en 2010, l’Europe est plus déterminée que jamais à prouver son engagement envers Haïti. L’aider à se redresser et à mieux se reconstruire constitue le meilleur moyen de montrer notre solidarité avec la population de ce pays qui souffre depuis longtemps et de rendre hommage aux victimes de la catastrophe.