Quoi de neuf?

Flux RSSFlux RSS

Le prix Nobel de la paix décerné à l'UE va permettre d'aider 23 000 enfants touchés par les conflits

Une Africaine portant un jeune enfant écrit sur un tableau noir © EU
18/12/2012  - 

L'argent du prix Nobel de la paix remis à l'Union européenne permettra de financer quatre projets dans le cadre de l'initiative « EU Children of Peace ». Les détails des projets ont été annoncés aujourd'hui par José Manuel Barroso, président de la Commission européenne.

Ces projets aideront 23 000 enfants touchés par les conflits dans le monde entier et offrira un accès à une éducation de base et à des espaces d'accueil pour les enfants à :

• Environ 4 000 enfants réfugiés syriens qui vivent dans des camps à la frontière entre l'Irak et la Syrie ;

• Plus de 5 000 enfants colombiens, dont la plupart sont réfugiés en Équateur ;

• 11 000 enfants congolais déplacés dans l'est de la République démocratique du Congo et réfugiés en Éthiopie ;

• Et 3 000 enfants pakistanais qui se trouvent dans la partie nord du pays, dominée par le conflit.

Cette aide sera complétée d'un financement supplémentaire de l'UE, ce qui signifie que les projets bénéficieront d'un fonds total de 2 millions d'euros. Ceux-ci sont dirigés par certains des partenaires humanitaires les plus renommés de la Commission européenne.

« Dans les zones de conflit, l'aide humanitaire est souvent le seul moyen pour les enfants de pouvoir poursuivre leur éducation, ce qui permet non seulement d'améliorer leurs perspectives d'avenir, mais également de les protéger des mauvais traitements et de l'exploitation. Cette cause importante mérite la contribution du prix Nobel de la paix de l'UE. Sur les frontières syrienne et colombienne, au Pakistan, en Éthiopie et au Congo, nous apporterons une amélioration notable aux enfants afin qu'ils ne deviennent pas une génération perdue, en leur donnant une chance de vivre leur enfance, une chance de guérison, une chance d'un meilleur avenir », a déclaré la commissaire Georgieva.

Faire don de l'argent de la récompense aux enfants touchés par les conflits a été décidé de manière unanime par les présidents de la Commission européenne (José Manuel Barroso), du Parlement européen (Martin Schulz) et du Conseil européen (Herman Van Rompuy).