Quoi de neuf?

Flux RSSFlux RSS

Renforcement du soutien européen aux populations les plus touchées par les violences qui ont récemment frappé l'Est du Congo

Des réfugiés à Nzulo fuient le conflit dans l'Est du Congo © UE
30/11/2012  - 

Pour répondre aux besoins urgents de la population congolaise, la Commission européenne travaille en collaboration avec les autorités budgétaires de l'UE en vue d'accroître son aide humanitaire en faveur de la région de l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) et de la région des Grands Lacs. La récente escalade des combats entre les forces armées et le Mouvement du 23 mars (M23) a considérablement aggravé la situation humanitaire dans la région et menace des dizaines de milliers de personnes.

«Lorsque je me suis rendue à Goma et dans les Kivus cette année, j'ai rencontré beaucoup de Congolais dont les vies ont été détruites par le conflit. Il est navrant d'être à nouveau témoin dans l'Est du Congo d'une escalade des violences qui menacent des dizaines de milliers de personnes. Nous devons contribuer à soulager leurs souffrances», a déclaré la commissaire Kristalina Georgieva.

Il y a 2,4 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays et plus de 650 000 personnes ont été déplacées dans l'Est de la RDC depuis avril 2012. L'aide humanitaire est essentielle à leur survie.
Le nouveau financement de 15 millions d'euros portera le montant total de l'aide humanitaire de la Commission à la RDC à près de 80 millions d'euros cette année.

Cette enveloppe bénéficiera à plus de 700 000 personnes en situation d'urgence. La priorité est accordée aux activités immédiates visant à sauver des vie, telles que le contrôle du choléra et la fourniture de produits alimentaires et non-alimentaires essentiels, d'abris, de soins de santé et de protection.